AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ☆ paint it black (milena)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Milena Voronov

avatar

funny jokes : 209
registration date : 02/10/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: des lunettes, un téléphone, des livres
best buddies ever:
availability: (2/4) open.

MessageSujet: ☆ paint it black (milena)   Dim 2 Oct - 22:29


milena voronov
lena
¦ seven devils all around me
seven devils in my house
see they were there when i woke up this morning
i'll be dead before the day is done.
 

©tumblr/florenceandthemachine.

nom complet ▪  milena nadesha voronov, nom qui la ramène à ses origines, origines qu'elle a tant masquée par différentes couvertures lors de ses contrats qu'elle devait accomplir, mais jamais elle ne reniera ce pays qui a tant bercé son enfance et adolescence. quant à ces prénoms, le premier appartient à une ancêtre quand l'autre était le prénom de sa défunte grand-mère paternelle.  âge, date de naissance ▪  malgré une russie qu'elle porte dans son coeur, elle n'a vu le jour dans cette dernière, étant née sur le sol américain, un 23 juillet 1984, cela fait donc depuis trente-deux années qu'elle foule le monde de son pas assuré. signe astrologique ▪  sa date de naissance lui confère ainsi le signe du lion, un signe majestueux, autoritaire, dessinant la domination et cette impulsivité qui lui est propre, mais pour elle ce n'est qu'un signe, une image, ne croyant guère à ces futures prémonitions écrites, à ce qu'il pourrait lui arriver dans les jours à venir. ce ne sont que des balivernes selon elle.  origines et nationalité ▪  elle naquit sur le sol américain, se voyant ainsi offrir une nationalité qu'elle aurait déjà héritée de moitié du côté de sa mère, une américaine ayant longtemps vécue dans la ville de chicago avant de s'envoler pour une russie qui devint son deuxième pays. elle est également russe par son père, originaire de moscou, ville où elle a également vécue une partie de son existence.  job, études, statut monétaire ($) ▪  elle a déjà touchée à tout dû au fait qu'elle est en réalité une tueuse à gage, ayant exercée pour le compte de sa famille et les clients de cette dernière durant de longues années. dans certains cas, elle devait se glisser dans un rôle pour obtenir des informations parfois requises avant d'éliminer tout simplement sa cible. mais récemment, elle décida de couper définitivement les ponts avec ce monde noirci, pour se donner une nouvelle chance, pour offrir une vie meilleure à la seule personne qui compte à ses yeux, cependant avant de franchir le cap, elle a ce dernier contrat qui l'aidera ainsi à tirer un trait définitif sur le passé. ses finances sont relativement aisées, ayant « empruntée » une assez grosse somme à sa famille avant de mettre tout simplement les voiles. statut civil ▪  elle est ce navire qui n'a aucune ancre, qui vogue sur les flots en profitant de cette liberté après avoir délaissé les dernières chaînes de son existence. un statut qui lui suffit pleinement. statut familial ▪  ses parents résident toujours en russie, une famille avec laquelle elle a perdue contact, une famille qui l'a oppressée, guidée sur un chemin qu'elle finira par délaisser à la fin de son dernier contrat. une soeur vient également compléter ce tableau familial, âgée aujourd'hui de vingt-neuf ans, une soeur dont elle a toujours été très proches et qui est celle pour laquelle est prête à tout laisser tomber traits de caractère ▪ obstinée, calculatrice, impulsive, sociable par intérêt, manipulatrice, discrète, véritable comédienne, rancunière, sarcastique, protectrice, rusée, confiante,  minutieuse, impartiale, optimiste. à Boston depuis ▪ une poignée de jours, assez pour se construire cette identité qui lui permettra d'atteindre son objectif final. soirée idéale ▪  elles se ressemblent toutes, la plupart du temps chez elle, le plus souvent plongée dans l'obscurité, un verre de vin à la main, entrain de peaufiner les détails de son entreprise sanguinaire ou bien dans les rues de boston, à faire de longues balades sans but précis où elle se perds seulement dans ses pensées. rituel(s) du matin ▪ elle ne se lève que quand la lune laisse finalement place à son amant l'astre solaire, quand le ciel se pare de ses couleurs violettes et orangées, s'ensuit ensuite un long jogging jusqu'à ce que ses muscles hurlent, que le souffle vient à lui manquer pour finir par retrouver l'étreinte de son appartement, laissant l'eau tiède couler sur ses membres en souffrance pour ensuite avaler un café noir et ce qui traîne dans ses placards. gourmandise(s) préférée(s) ▪ les desserts acidulés, meringués, les gâteaux fruités, surtout ceux à la framboise qu'elle ne cesse de dévorer de sa langue avide, même si elle est beaucoup plus salée que sucrée en définitif. plat préféré ▪ une spécialité russe, des pelmeni, des petites boulettes de viandes hachées enrobées de pâte fine, ressemblant à s'y méprendre à des raviolis. groupe ▪ crispy toast.


Votre blague de prédilection ? elle n'est guère sujette à une quelconque plaisanterie. Votre technique de drague? généralement, elle ne cherche la compagnie des hommes, ces derniers prenant un malin plaisir à venir l'importuner dès qu'elle se retrouve assise au comptoir d'un quelconque bar. mais si jamais, elle devait trouver son prochain amant nocturne, il suffit d'un sourire sensuel sur ses lèvres mutines et quelques mots soufflés au creux de l'oreille de façon subtil pour avoir ce qu'elle désire. Votre alcool favori? la vodka cerise, le gin et le vin rouge légèrement boisé. Votre tenue fétiche? elle n'en a aucune qui lui tient particulièrement à coeur, si ce n'est peut-être ces vestes en cuir de couleurs différentes qui s'accumulent dans son placard. Le petit déjeuner parfait? un café noirâtre et serré ainsi que deux tranches de pain grillées recouvertes de miel.  Votre rendez-vous idéal ? elle n'aime ce terme, préférant directement passer à l'acte plutôt que de s'encombrer de ce genre de futilités. Plutôt noctambule ou casanier ? noctambule. Si vous étiez une chanson ? sade ordinary love, chanson lui rappelant une époque lointaine. Votre objet fétiche ? sa croix orthodoxe qui glisse sur sa clavicule, en l'appartenance de cette religion chère à sa nation.




- I'm out of touch, I'm out of love
I'll pick you up when you're getting down

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -  
(I) la croix orthodoxe qu'elle porte autour du cou est en réalité celle de sa soeur, la sienne étant désormais en sa possession, cadeaux échangés suite à un départ précipité, en une promesse de retour après l'exécution de son dernier contrat. (II) elle possède plusieurs vestes en cuir, marron, rouge, beige, noirâtre et bleuté, un vêtement dont elle ne se sépare que très rarement. (III) elle pratique énormément de sports pour maintenir une bonne force physique, allant de la course, à la boxe et aux sports de combats. elle était passionnée du patin sur glace en russie, un sport qu'elle essaye de poursuivre le temps qu'elle restera à boston. (IV) le russe et l'anglais sont ces deux langues natales, parlant très bien l'une et l'autre, avec un accent infime pour la seconde. elle parle également très bien certains dialectes slaves et le chinois. elle a quelques notions en français et en italien. (V) elle possède un pistolet silencieux, de même que plusieurs poignards, dont un dont elle ne se sépare jamais, glissé dans la doublure de son sac avec discrétion. (VI) elle est tel un caméléon, se faufilant sous n'importe quel masque pour obtenir ce qu'elle désire, tantôt jouant de ses charmes, tantôt jouant les parfaites maladroites et les incrédules, il est quasi impossible de savoir qui se cache derrière ces rôles qu'elle ne cesse de jouer avec habilité. (VII) elle n'écoute que très peu la musique actuelle, ayant une préférence pour les tubes plus anciens, surtout du jazz et du rock. elle a ainsi un petit faible pour la musique classique qui l'aide à se concentrer et à créer ses futures couvertures. (VIII) si elle chérit sa solitude et son indépendance, elle sait se montrer d'un naturel sociable pour obtenir ce qu'elle désire et ainsi facilement s'entourer de relations qui pourront lui être utile dans le futur. elle a d'ailleurs un carnet de relations assez fourni. (IX) elle sait très bien supporter l'alcool, pouvant boire jusqu'à plusieurs verres sans pour autant ressentir un quelconque état euphorique. (X) elle possède une cicatrice qui traverse l'une de ses omoplates en souvenir d'une mission qui a mal tournée.


pseudo, prénom ▪  tine. âge, pays ▪ une vieille fille de vingt-six ans qui se prélasse dans un pays dominé par la frite  Rolling Eyes . avis sur le forum ▪  il est vraiment très beau   . type de personnage ▪  inventé. avatar ▪  jennifer morrison. dédicace & autre ▪  les smileys sont trop mignonnns      
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milena Voronov

avatar

funny jokes : 209
registration date : 02/10/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: des lunettes, un téléphone, des livres
best buddies ever:
availability: (2/4) open.

MessageSujet: Re: ☆ paint it black (milena)   Dim 2 Oct - 22:30



« Il est hors de question que je la garde ! » Elle ne la voulait pas. Elle ne l'avait jamais voulue, ce fœtus dans son ventre, cet embryon qui naquit d'une union où la flamme n'existait plus que pour l’intérêt. Tu entendais leurs disputes, nombreuses étaient-elles au sujet de cet enfant que ta mère ne souhaitait. Pourtant, elle t'avait accueillie dans ce monde, elle t'avait bordée et aimée, te contait souvent des histoires de rois et reines, montrait de l’intérêt lorsque tu commençais à parler de ta voix hésitante et enfantine, celle d'une petite fille d'à peine trois ans qui ne comprenait le sens des mots que cette même mère hurlait sur ton père. Elle n'en voulait pas, elle voulait s'en débarrasser, nier son existence, ne pas avoir à porter le fardeau d'un deuxième enfant. Il avait une héritière, n'était-ce donc pas suffisant ? Les mots t'échappaient, n'étant que des grains de sable dans un désert sur lequel tu ne voulais être entraînée. Aussi, tes pas te menaient à ta chambre, loin des disputes, loin de la colère et de la rancœur, des sentiments que tu n'arrivais à entrevoir de ta vision juvénile. Tu étais heureuse, heureuse de devenir la grande soeur d'un petit être que tu serais amenée à protéger, à qui tu apprendras les joies et les tristesses de ton monde. Un être que tu aimeras profondément, contrairement à cette mère acariâtre dont les cris continuaient à résonner longtemps, des cris qui te parvenaient, des cris que tu vins enfouir dans un coin de ton esprit, car le jour de sa naissance, le jour où tu entras dans cette chambre d'hôpital et que tu la vis si petite et si frêle dans sa couveuse entrain de balancer des poings, posant ses yeux azurés et innocents sur ton visage émerveillé, tu su que tu l'aimerais. Un amour que tu lui montrais chaque jour, prenant sa défense face aux garçons et filles qui l'embêtaient, lui donnant cet amour que ta mère ne lui donnait, se montrant froide avec sa deuxième née, anya, ton any, ta sestra. Celle pour qui tu étais prête à tout sacrifier, jusqu'à ta propre famille.

Éduquée, endoctrinée, tu étais devenue une arme, un élément indispensable de ta famille qui trempait dans des activités noirâtres, mêlant principalement le trafic d'armes, mais tu étais en dehors de cette activité, enrôlée pour t'infiltrer, obtenir des informations avant de tuer tout simplement ta cible d'une balle en pleine tête ou d'une autre façon selon ton inventivité. On t'avait préparée à cet avenir depuis que l'âge de l'adolescence t'avait frappée. Tu avais appris les langues, pris des cours de combats, appris à manier les armes pour faire partie de cette famille sanguinaire. Il fût un temps où tu pensais vaguement changer de direction, devenir une athlète renommée ou pourquoi pas, patineuse artistique, sport qui t'avait toujours fascinée par son élégance, ses mouvements fluides, la sensation d'appartenir à un autre monde. Des rêves brisés et éclatés, effacés par l'argent, le pouvoir et le sang. Tu étais la poupée blonde séductrice, crédule, timide, sensuelle. Des masques qui changeaient sans cesse pour que tu puisses te fondre dans ces rôles qu'on t'offrait pour tes prochaines missions. Il n'y avait que le noirceur, la satisfaction du travail accompli, on t'avait tant persuadée que c'était ton destin, que tu étais faite pour tuer, infiltrer, subtiliser. Il n'y avait qu'elle qui réveillait la lumière profondément enfouie dans ton être, cette blonde aux yeux océans qui arrivait à te faire oublier ce quotidien obscur dans lequel tu t'étais laissée menée, persuadée que c'était l'unique chemin que tu pouvais emprunter. Une illusion qui s'étirait sur des années où les meurtres s'entassaient, de même que la sinistre réputation de ta famille. Mais Anya restait en retrait, préférant se concentrer sur ses études, se détacher d'un monde qu'elle trouvait bien trop sanguinaire et auquel elle ne voulait participer malgré la pression mise par vos parents. Tu avais tentée également de lui faire changer d'avis, mais elle s'était montrée déterminée à poursuivre une voie plus saine que celle que toi même tu avais empruntée, te posant souvent des questions sur la morale de ce que tu faisais. Les morts te hantaient-ils la nuit ? Arrivais-tu à te regarder dans un miroir après chaque contrat acquitté ? Pensais-tu seulement à la famille des défunts ? Car certains étaient sans doute mariés, avaient des enfants, enfants qui ne reverrait plus jamais un de leur parent. Des questions que tu t'étais posée, des questions que tout avait tout simplement sublimées. Mais Anya voulait la liberté quand tu te bornais à rester enchaînée à tes principes et à un métier qui n'en était réellement un. Une liberté que tes parents ne comprenaient, mais ils t'avaient toujours privilégiée, quand toi tu donnais tout ton amour à la plus jeune. Mais cet envol, cette envie de liberté, de fuir ce monde noirâtre te titillait également. Et au fil des mois, tu te posais plus de questions qu'à l'usuel, commençant à prendre conscience que peut-être, il y avait-il un espoir pour que toi aussi tu puisses te sortir de l'obscurité. C'est là que tu pris ta décision, c'est là que tu décidais d'abandonner, de fuir en l'emmenant pour recommencer une autre vie en taisant ainsi le passé. Si seulement ils n'avaient pas su, si seulement le dernier contrat que tu devais effectué avant de fuir n'avait mêlé une tierce personne.



Tes talons claquaient contre le carrelage du couloir vide. Tu étais pressée par le temps, sachant que bientôt ta famille saurait au courant pour votre future fuite. Tu avais cachée Anya chez un ami de confiance, celui qui t'avais sauver la mise lors de missions où ta couverture avait manquée d'éclater. Il habitait hors de Moscou, reclus dans un chalet à flanc de montagnes, ainsi tu savais qu'elle ne risquait rien et si elle s'était montrée d'humeur boudeuse et assez désagréable, tu faisais ça pour son bien. Tu avais volée une importante somme d'argents à tes géniteurs que tu avais virée sur un compte caché. Une entourloupe qu'ils ne tarderaient pas à découvrir. Cet homme, ce contrat était le dernier lien qui te reliait avec cet univers meurtri. La porte métallique laissait passée ta fine silhouette, moulée dans une robe sanguine, tes cheveux étaient tressés, ramenés au sommet de ton crâne. Les lunettes obscure camouflaient une partie de ton visage, ne laissant entrevoir que ta bouche maculée de carmin. Il était assis sur son fauteuil, tirant un sourire lubrique en te voyant entrée dans cet espace clos. Quelques mots de russe qui exprimaient ta beauté en un charme qu'il pensait ravageur, un sourire séducteur qu'il perdit bien vite en remarquant le pistolet que tu sortis de ton sac à main. Ses faibles supplications te parvenaient en une mélodie désagréable, mais tu tirais un coup silencieux et bref dans son thorax, droit sur cet organe vital qui déversait son liquide écarlate sur sa chemise nacrée. Il poussait de légers gémissements douloureux, la vie quittant ses yeux bleutés, ses mouvements se faisant plus indécis, jusqu'à ce qu'il ne tombait dans ce silence mortel. L'arme rejoignit l'étreinte de ton sac et tu te figeais...Tu la sentais. Cette présence. Cet intrus. Du coin de l'oeil, tu remarquais une silhouette dans l'encadrement de la porte. Tu ne réfléchissais plus, empruntant la porte du fond qui menait directement dans un autre couloir. Une sortie de secours. Talons en main, tu te mis à courir, défaisant la tresse, chevelure blonde qui glissait sur tes épaules. Tu les entendais au loin, les hurlements des sirènes de police, mais tu étais déjà depuis un moment sortie, enfermée dans la voiture garée dans la ruelle annexe, ayant troquée ta robe pour un jean et une veste en cuir noirâtre. Tu fis un rapide tour du pâté de maison pour te garer dans la ruelle de façon éloignée, observant le cirque des ambulances et des policiers, mais ce n'était eux qui t'intéressait. Tu l'avais entrevu assez pour le reconnaître dès qu'il sorti du bâtiment. Tes ivoires glissaient sur ton inférieure, sachant que tu ne pouvais le laisser en liberté. Il t'avait vue...Du moins en partie. Ce qui devait être ta dernière mission se changeait en une nouvelle cible, une cible que tu devrais être amenée à éliminer avant de réfléchir à ton avenir. Pour ta propre sûreté et celle de ta soeur.

La sonnerie de ton téléphone personnel retentit, te faisant pousser un soupir, coulant un regard au portable qui était posé sur l'une des étagères de la bibliothèque, parsemée de livres d'antiquités et d'histoires. Un appartement que tu avais dénichée dans la ville de Boston, un appartement que tu avais décorée selon les envies de cette nouvelle comédie que tu jouais...Celle d'une jeune femme amoureuse de l'histoire et des trésors d'antan. Ton appartement reflétait cette fausse personnalité, seule l'une des pièces était verrouillée à clé, contenant en son antre un reflet de ce que tu étais sous ce masque que tu avais créée pour les besoins de ta dernière mission. Tu attrapais le téléphone d'un geste vif, mirant pendant quelques secondes le numéro qui s'affichait à l'écran en lettres blanchâtres, finissant par décrocher. « C'est fait ? » Tu entendais un soupir à l'autre bout du fil. « Elle est bien arrivée à Berlin malgré quelques réticences, mais elle sait que tu fais ça pour son bien. » Tu hochais légèrement la tête tout en te glissant sur l'une des chaises, devant une table boisée et ancienne où se tenait ton ordinateur portable, mirant pendant quelques secondes cette photo prise à la volée dans cette ruelle, celle de ta future cible, celui dont tu devais infiltrer le monde pour t'assurer qu'il ne risquait de t'attirer un quelconque ennui...Et ensuite seulement, le ferais-tu disparaître pour ensuite tournée la dernière page de ce livre sur lequel tu ne reviendrais plus. « Ta mission avance ? » Tu tiquais légèrement, glissant tes doigts sur la souris pour ouvrir une nouvelle page qui concernait le parcours en demi-teinte de ce professeur. « Je ne peux pas t'en parler Lev. Merci de t'être occupé de son déplacement. » Sans attendre la moindre réponse, tu raccrochais, parcourant de ton regard ces lignes que tu avais déjà lues une centaine de fois. Tu avais envoyé ton cv à ce professeur, un cv pour devenir son assistante personnelle, un rôle clé, un moyen de te rapprocher et de t'immiscer petit à petit dans son monde sans éveiller le moindre soupçon, du moins si il acceptait de te donner un entretien. Tu observais quelques secondes ce regard glacé et cette chevelure ébène, pensive avant de finalement fermer brusquement le clapet de l'ordinateur, te redressant pour ensuite attraper un bouquin traitant de la Grèce antique, consciente que tu devais tout peaufiner dans les moindres détails, car la moindre faux brûlerait non seulement ta couverture, mais également un avenir que tu espérais construire, loin d'une noirceur qui ne t'avait que trop habitée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ☆ paint it black (milena)   Dim 2 Oct - 22:42

bienvenue sur le forum I love you
qu'elle est belle jen
bonne chance pour ta fichette I love you
Revenir en haut Aller en bas
Blake Stevens

avatar

funny jokes : 124
registration date : 01/10/2016

MessageSujet: Re: ☆ paint it black (milena)   Dim 2 Oct - 22:56

Tout comme ton homme je suis heureuse de te retrouver par ici!!

On se trouvera bien un lien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Levi Miller

avatar

funny jokes : 479
registration date : 09/08/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: cigarettes; alcohol; condoms; dog food; chips; weed
best buddies ever:
availability: open (6/7) /olivia, tyrell, héloïse, andreas, bobbi, noam.

MessageSujet: Re: ☆ paint it black (milena)   Dim 2 Oct - 23:01

jennifer
elle est trop belle
bienvenue parmi nous et bon courage pour le reste de ta fiche, j'aime beaucoup ce que tu as déjà écrit

_________________

i don't wanna know, who's takin' you home, and loving you so, the way i used to love you, no, i don't wanna know.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milena Voronov

avatar

funny jokes : 209
registration date : 02/10/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: des lunettes, un téléphone, des livres
best buddies ever:
availability: (2/4) open.

MessageSujet: Re: ☆ paint it black (milena)   Dim 2 Oct - 23:53

nathan merciiiii

blake je suis contente de retrouver aussi ma belle I love you (et ton autre acolyte too par ailleurs ), t'inquiète on se trouvera un lien qui déchire tout

levi aww merci c'est gentil et merci de l'accueil I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joana Lester
- come on and scream a little louder -
avatar

funny jokes : 1114
registration date : 09/06/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: lip balm, cashew, a dream catcher.
best buddies ever:
availability: (0/3), free.

MessageSujet: Re: ☆ paint it black (milena)   Lun 3 Oct - 19:51

Jennifer. I love you
Bienvenue parmi nous et amuse toi bien.

_________________

'Cause I see sparks fly
whenever you smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milena Voronov

avatar

funny jokes : 209
registration date : 02/10/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: des lunettes, un téléphone, des livres
best buddies ever:
availability: (2/4) open.

MessageSujet: Re: ☆ paint it black (milena)   Lun 3 Oct - 22:12

merci beaucoup I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobbi Paré

avatar

funny jokes : 696
registration date : 23/07/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: ice cream
best buddies ever:
availability: free (2/3) lili, levi, tc

MessageSujet: Re: ☆ paint it black (milena)   Lun 3 Oct - 22:15

bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreas Muñoz

avatar

funny jokes : 139
registration date : 07/09/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: cigarettes, crackers, needles, spray paint.
best buddies ever:
availability: PRIS/silas, zachary, levi, tc.

MessageSujet: Re: ☆ paint it black (milena)   Lun 3 Oct - 22:23

welcome welcome
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ian Blackwood

avatar

funny jokes : 65
registration date : 29/09/2016

MessageSujet: Re: ☆ paint it black (milena)   Mar 4 Oct - 0:01

Bienvenue Jolie toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milena Voronov

avatar

funny jokes : 209
registration date : 02/10/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: des lunettes, un téléphone, des livres
best buddies ever:
availability: (2/4) open.

MessageSujet: Re: ☆ paint it black (milena)   Mar 4 Oct - 11:03

merci à vous trois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paisley Millburn

avatar

funny jokes : 209
registration date : 20/07/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases:
best buddies ever:
availability: 3/3 free

MessageSujet: Re: ☆ paint it black (milena)   Mar 4 Oct - 13:23

Ce choix d'avatar
Bienvenue ici I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milena Voronov

avatar

funny jokes : 209
registration date : 02/10/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: des lunettes, un téléphone, des livres
best buddies ever:
availability: (2/4) open.

MessageSujet: Re: ☆ paint it black (milena)   Mar 4 Oct - 15:51

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reva Schuyler
and now that i'm without your kisses i'll be needin stitches.
avatar

funny jokes : 375
registration date : 14/07/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: baby pants, milk, cereals, red lipstick.
best buddies ever:
availability: ▶▶▷ - free (1/3) ronan, richie.

MessageSujet: Re: ☆ paint it black (milena)   Mar 4 Oct - 16:26

CANONISSIME.
Bienvenue parmi nous. I love you

_________________

In my thoughts you’re far away and you are whistling the melody. Crystallizing clear as day, oh I can picture you so easily ✻ bastille.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milena Voronov

avatar

funny jokes : 209
registration date : 02/10/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: des lunettes, un téléphone, des livres
best buddies ever:
availability: (2/4) open.

MessageSujet: Re: ☆ paint it black (milena)   Mar 4 Oct - 17:02

han merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noam Sparks

avatar

funny jokes : 183
registration date : 01/10/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: a suit and a pair of mocassin very beautiful
best buddies ever:
availability: 4/4 too late i'm busy

MessageSujet: Re: ☆ paint it black (milena)   Mar 4 Oct - 21:51

je peux enfin vous souhaitez la bienvenue

on va se faire un lien de malade encore, hâte de voir ce que vous nous avez concocter vous deux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milena Voronov

avatar

funny jokes : 209
registration date : 02/10/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: des lunettes, un téléphone, des livres
best buddies ever:
availability: (2/4) open.

MessageSujet: Re: ☆ paint it black (milena)   Mar 4 Oct - 21:58


mouahahaha tu vas souffrir toi je te dis   Arrow merci chou I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noam Sparks

avatar

funny jokes : 183
registration date : 01/10/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: a suit and a pair of mocassin very beautiful
best buddies ever:
availability: 4/4 too late i'm busy

MessageSujet: Re: ☆ paint it black (milena)   Mar 4 Oct - 22:25

avec toi je suis habitué
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ross Kleiman

avatar

funny jokes : 338
registration date : 14/07/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: new guitar picks, a patsy cline record
best buddies ever:
availability: •••

MessageSujet: Re: ☆ paint it black (milena)   Mer 5 Oct - 23:25

Bienvenue parmi nous I love you
Jennifer est un superbe choix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnolia Atkins
take me to the heavens now, as we burn down, as we are found.
avatar

funny jokes : 602
registration date : 09/07/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: a pair of christian louboutin, chardonnay, nail polish.
best buddies ever:
availability: ▷▷▷ - free (3/3), no one.

MessageSujet: Re: ☆ paint it black (milena)   Jeu 6 Oct - 8:47

Validée, bon jeu.

_________________
body to body until I'm catching my breath, this is not what I'm supposed to do. Try to shake it off, but I'm stuck on you, so Imma keep singing this sad song. ✻ plldailly @tumblr.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milena Voronov

avatar

funny jokes : 209
registration date : 02/10/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: des lunettes, un téléphone, des livres
best buddies ever:
availability: (2/4) open.

MessageSujet: Re: ☆ paint it black (milena)   Jeu 6 Oct - 12:31

merciiiii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ☆ paint it black (milena)   

Revenir en haut Aller en bas
 
☆ paint it black (milena)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES FOULARDS ROUGES (Saison 1 # Episode 3) PAINT IT BLACK de Cécile Duquenne
» Black Devils et Pink Elephants...
» Lacie Black max tuner (avec TNT HD)
» Opération BLACK OPS
» Black Books (série anglaise)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: • TASTE LIKE BUTTERCREAM :: take a selfie with my cat :: welcome baby-
Sauter vers: