AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Noam ♢ 'Cause I've got you to make me feel stronger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noam Sparks

avatar

funny jokes : 183
registration date : 01/10/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: a suit and a pair of mocassin very beautiful
best buddies ever:
availability: 4/4 too late i'm busy

MessageSujet: Noam ♢ 'Cause I've got you to make me feel stronger   Sam 1 Oct - 17:04


Sparks, Noam Sawyer
nono, ninou ou juste no
¦ La mort tombe dans la vie comme une pierre dans un étang : d’abord, éclaboussures, affolements dans les buissons, battements d’ailes et fuites en tout sens. Ensuite, grands cercles sur l’eau, de plus en plus larges. Enfin le calme à nouveau, mais pas du tout le même silence qu’auparavant, un silence, comment dire : assourdissant.  
©bazzart/Christian Bobin.

nom complet ▪  Sparks Noam Sawyer.  âge, date de naissance ▪  15 Août 1984 signe astrologique ▪  en Astrologie je suis donc Lion, les natifs du Lion ont le bonheur d'être venus au monde sous le signe le plus royal du Zodiaque. Comme l'animal qui représente son symbole, les Lions aiment être admirés et savent se mettre en valeur. .  origines et nationalité ▪  américaine avec des origines d'italiennes et monégasque . job, études, statut monétaire ($) ▪ je suis lieutenant de police, néanmoins étant l'héritier des Sparks mon compte en banque est aussi blindé que celui de Mark Zuckerberg et même beaucoup plus. statut civil ▪ j'ai eut la malchance de voir ma femme mourir, je suis donc veuf, mais l'amour à croisé de nouveau ma vie, je suis sous le charme de cette femme qui a su charmé mon coeur au premier regard. statut familial ▪ Les parents sparks n'ont eut que deux enfants et c'est amplement suffisant. traits de caractère ▪  Dans la vie de tous les jours, je suis une personne digne de confiance, mes proches vous dirons que je suis une vraie tombe pour garder des secrets, je suis à l'écoute des gens que ce soit pour ma vie privée ou dans le cadre de mon travail. Loyal est le parfait qualificatif pour définir mes relations, même quand je me sens à l'étroit je préfère quitter la personne que d'aller envers les valeurs que m'a inculquer ma tendre mère. Je suis très affectueux, ressentant un besoin de contact humain, que ça soit avec mes amis ou avec mes conquêtes ou histoires. D'ailleurs quand je suis en couple, je me montre très attentif aux besoins de ma partenaire, romantique quand il faut l'être mais pas non plus comme dans les histoires de contes de fée, le hic c'est que je suis hyper jaloux des autres hommes qui pourrait approcher une femme pour qui je ressens un quelconque sentiment. J'ai toujours été très sociable depuis mon adolescence et ça, ça n'a pas trop changé, enfin quand j'ai perdu Eva je me suis un peu refermé sur moi-même, devenant très mystérieux. Perdre deux personnes dans ma si jeune vie n'a fait qu’accroître mon côté protecteur. Si on devait me reprocher quelque chose dans ma personnalité ça serait peux-être mon côté maniaque, poussant parfois les gens a enlever leurs chaussures avant de rentrer à l'intérieur de mon bateau, passant plusieurs fois le balais alors que le sol est propre. Certainement aussi le fait que je sois rancunier. Dans mon boulot, je suis des plus consciencieux, je passe des heures assis derrière mon bureau dans des dossiers ou parfois sur le terrain parce qu'après tout ce que j'ai toujours aimé dans mon métier c'est bien être dans l'action. Parfois même après mes heures de service, ça me permet de tenir la tête hors de l'eau, d'ailleurs je dois souvent user de sang froid pour ne pas agir de manière impulsif, ce qui peut me retrouver dans des situations assez complexe, et je sais de quoi je parle. De plus je suis une personne assez direct, je n'aime pas garder tout pour moi, quand j'ai quelque chose à dire je le dis, et tant pis, les personnes le prennent comme bon leur semble. Joueur, je me laisse souvent embarquer dans des soirées assez spéciales, incapable de dire non quand on me lance des défis, c'est mon côté enfantin qui est toujours présent, même si en réalité je suis tous le contraire, mais les hommes sont souvent beaucoup moins mature que les femmes c'est pas nouveau. Pour finir, j'aime charmer, il faut toujours que je teste mon pouvoir de séduction, ça fonctionne d'ailleurs pas mal parfois pas, mais ça me rassure et gonfle mon ego.   à Boston depuis ▪  ma naissance. soirée idéale ▪  un beau coucher de soleil avec une jolie fille sur mon bateau sur l'océan avec l'eau à perte de vue. rituel(s) du matin ▪  prendre une douche, enfiler un jogging et des baskets et partir courir. gourmandise(s) préférée(s) ▪  tout types de donuts existant, des toasts grillés et du beurre de cacahuète. plat préféré ▪ un bon riz cantonnais accompagné de brochette yakotoris oui je sais c'est pas typiquement américain mais bon    j'aime les saveurs d'ailleurs, le mélange sucré salé est si divin, néanmoins j'apprécie aussi la dinde farcie avec une purée de pomme de terre, des hamburgers frites, et des produits italiens pizza, pâtes, lasagnes et j'en passe.  . groupe ▪  CRISPY TOAST.


Votre blague de prédilection ? Une brune dit à sa copine blonde :

- Moi, quand je bois du café, je ne peux pas dormir.

- Ah ? Moi, c'est le contraire!

- Comment ça ?

- Ben, quand je dors, je ne peux pas boire de café!
Votre technique de drague? un sourire charmeur, quelques compliments, une boisson offerte et elles tombent dans mes bras. Votre alcool favori? j'affectionne particulièrement le whisky mais j'aime aussi la tequila, des cocktails comme le TGV ou gin fizz.Votre tenue fétiche? mon costume noir avec ma chemise blanche et nœud papillon d'un célèbre couturier ou mon jogging et ma veste verte . Le petit déjeuner parfait? des toasts grillés avec du fromage, des fruits et un verre de jus accompagné d'un café Votre rendez-vous idéal ? un restaurant 5* avec une ambiance intime un fond sonore romantique. Plutôt noctambule ou casanier ? noctambule. Si vous étiez une chanson ? Plain White T's - Hey There Delilah.  Votre objet fétiche ? une chaîne que je porte autour du cou, avec un anneau qui y est attaché .



- I'm out of touch, I'm out of love
I'll pick you up when you're getting down

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -  

(one) j'ignore depuis quand ma famille est venu en Amérique mais la seule chose dont je suis sur c'est que ça fait assez de temps pour que l'entreprise familiale se passe de père en fils, ça a d'ailleurs était le projet de mon paternel pour moi, sauf que j'ai toujours aspiré à autre chose. (two) je suis l'héritier d'une fortune importante, et en tant que telle j'ai toujours aimé le luxe, les objets de valeurs, les voyages. Je m'en suis souvent servi pour attirer l'attention sur moi et organiser des soirées de dingues, le sale gosse de riche qu'on envie mais qu'on déteste aussi. Avec les années, et grâce à Eva, j'ai changé, tout en gardant mon caractère et mes loisirs. (three) J'ai toujours été attiré par l'eau depuis l'enfance, déjà gamin mon grand père m'emmener sur un petit bateau où nous allions en pleine mer pour pêcher, la première fois que j'ai été en âge de comprendre j'avais été surpris qu'un homme avec l'élégance qu'il avait puisse se comporter comme un citoyen des plus normal. Mon père a prit le relais quand les grand-parents ont déménagés sur une île dont je ne me souviens plus le nom, quand il prend le temps, environs une fois par an, c'est ce qu'il appelle sa journée père fils. Observer la mer m'a toujours apaiser et souvent aider à réfléchir, si on me cherche je serais soit près d'un lac, sur la plage, ou bien encore sur mon bateau quand je ne suis pas dans un bar.
(four) j'ai toujours pratiqué du sport, du tir à l'arc et de l'escrime notamment ainsi que du jogging, quelques sports collectif mais seulement avec le lycée, c'est surtout quand j'ai intégré la police que je me suis mis à fond dans les sports de combat, de tout genre, mais le sport qui me défoule le plus et dont je ne peux pas me passer reste le jogging, il ne se passe pas un jour sans que je ne foule pas le sol de mes pieds, que ce soit tôt le matin ou tard le soir, c'est plus qu'un besoin, ça m'est vital.
(five) J'ai effectué mon premier tatouage pour mes dix huit ans, et après ça d'autres ont suivi, au départ je ne voulais pas en faire puisque de nos jours tous le monde se fait incruster un dessin sur le corps pour faire « beau » néanmoins j'ai toujours considéré le tatouage comme une signification qui a de l'importance, pour soi et non pour les autres, alors j'ai cédé malheureusement quand on en fait un c'est comme une drogue, on en veut toujours plus.
(six) mon amour pour la vitesse m'a fait craquer pour une Ducati Streetfighter 848, c'est sur cette moto que je me déplace le plus souvent quand je ne me la pète pas dans mon cabriolet Maserati GranCabrio montant vite dans les tours.
(seven)Je suis à cheval sur l'hygiène que ce soit sur la propreté de mon environnement de vie ou sur moi-même, je prends deux à trois douches dans la journée, et j'y passe peux-être autant de tant qu'une femme. Le ménage est très important pour moi, quand on entre dans une pièce l'aspect qui s'y reflète est aussi celle qu'on a du propriétaire. C'est pourquoi j'y passe pas mal de temps, on pourrait me considérer comme un homme parfait mais ce n'est pas le cas, j'aime être propre sur moi et avoir un appartement propre.
(eight) Niveau cuisine je suis très bon, je peux vous mijotez un plat de chaque pays, bien que j'ai une petite préférence pour la France et l'Asie tout en gardant mon terroir. Ce côté la me vient de ma mère, elle m'a donné ce goût de faire plaisir aux gens avec les saveurs du palet, de faire de bon petit plat pour remplir le ventre de nos convives. J'ai un peu plus de mal avec la pâtisserie mais je réussi certains dessert à la perfection, y'en a pas beaucoup je l'avoue.
(nine)l'alcool est devenu mon lot de consolation depuis la mort de ma femme, il ne s'est pas passé un seul jour sans que je passe une soirée dans un bar, me réveillant parfois dans des endroits inconnus, ignorant totalement comment j'étais arrivé là, à côté de femme dénudé, ou seul. J'ai mis neuf ans pour réussir à tourner la page de mon deuil, à vouloir essayer de retrouver le bonheur, mais aucune filles n'a su me faire palpiter mon cœur, des relations purement physique, jusqu'à ce soir là dans ce bar, cette fille, ce regard, une danse qui se finit dans ma chambre.
(ten) Je dépense la moitié de mon salaire pour du shopping, mes placards ont beau être rempli je continue encore, quitte à donner pour des associations ce que je ne mets plus depuis longtemps ou que je ne veux plus mettre. De plus, je donne aussi de l'argent à des SDF que je croises dans la rue pour qu'ils s’achètent à manger, ou bien leur loue une chambre d'hôtel pour une nuit afin qu'ils puissent se laver et dormir au chaud. J'aime aider les gens, que ça soit des gens que je connais ou pas..[/u]



pseudo, prénom ▪  chris/ christina. âge, pays ▪  25 ans, France. avis sur le forum ▪  il est mignon, j'espère qu'il marchera après y'a quelques petits détails à ajouter mais rien d'obligatoire . type de personnage ▪  inventé. (inventé, scénario, pré-lien) avatar ▪  stephen amell. dédicace & autre ▪  dites merci à Blake elle a su me convaincre   .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noam Sparks

avatar

funny jokes : 183
registration date : 01/10/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: a suit and a pair of mocassin very beautiful
best buddies ever:
availability: 4/4 too late i'm busy

MessageSujet: Re: Noam ♢ 'Cause I've got you to make me feel stronger   Sam 1 Oct - 17:04


My story
Le 15 Août 1984 naquit un petit blondinet déjà bien chevelue, les parents décidèrent de l'appeler Noam Sawyer Sparks une petite famille qui allait s'agrandir 3 ans plus tard d'une petite fille qu'ils prénommèrent Hope. A peine fut-elle né que je voulais à tout prix être à ses côtés la protéger, accomplir le rôle du grand frère comme se plaisait à le dire notre mère. Néanmoins plus on grandissait plus ma chère sœur n'aimait pas vraiment ce côté surprotecteur, a faire peur a ses petits amis qu'elle choisissait avec beaucoup moins de goût que ses tenues et accessoires. En parlant de ma famille, ma mère et mon père sont nés ici à Boston, ils se sont rencontrés par le biais de leurs parents, car même si aujourd'hui et depuis quatre générations de sur ils font partie de la bourgeoisie, je ne saurais vous dire avec exactitude quel arrière arrière arrière arrière grand père a mis son pied aux usa, l'un venant de Monaco et l'autre venant d'Italie pour tenter sa chance. Le fait est que leurs progénitures et les progénitures de leur progénitures ont réussi le pourquoi de leur voyage puisqu'aujourd’hui notre famille est reconnu dans le monde entier avec des hôtels de luxe sur chaque continent. Mais pour ça c'est papa qui gère les affaires, souvent absent à la maison, heureusement qu'il y avait maman pour s'occuper de nous, nous procurer son amour et son attention. J'ai eut une vie que peu de personnes ont. Les voyages, les cadeaux hors de prix et déjà un compte en banque bien fourni, j'ai grandis dans ce mode de vie et pendant très longtemps je me suis comporté comme si tout m’appartenait, un petit con et je pèse mes mots. Puis j'ai rencontré Eva lors de notre première année de lycée, elle venait d'arriver en ville, et c'était ma nouvelle voisine, ses parents et elle arrivait de France. Elle était belle, timide, mais ses longs cheveux blonds et ses yeux verts me rendirent vite fou d'elle, au bout de quelques mois elle craqua pour mon charme, et j'ignore ce qui a fonctionnait parce qu'au début pour tout vous dire je lui tapais sur le système, je ne sais pas ce qui a changé, mon insistance, ou comme elle le disait si bien, mon cœur pure derrière un habillage qui ne me ressemblait pas, c'était une relation fusionnelle, le genre de relation qui vous prend aux tripes, qui nous fait tourner la tête, qui procure un tel état de manque qu'on dirait un junkie, elle m'a fait cet effet là pour la première fois et pourtant j'en avais eut des copines plus ou moins sérieuses, mais l'Amour le vrai c'est avec elle que je l'ai vécut. On s'entendait à merveille, on rigolait de tout et de n'importe quoi, on trouvait toujours un sujet de conversation. J'avais trouver LA fille qui me fallait, et chose improbable Hope l'appréciait malgré le fait qu'elle ne me voyait plus trop pour le coup. La dernière année du lycée se déroula à une vitesse folle, Eva souhaitait entamer des études d'avocate et pour moi une année sabbatique s'imposait je ne savais pas ce que je voulais faire , et le vœux de mes parents pour un jour prendre les rennes de l'entreprise ne m’enchantait pas pour tout vous avouer. En Juillet 2005 alors qu'elle terminait sa troisième année d'avocate qu'elle obtenu sans souci, je décidais de la demander en mariage après tout ça faisait 7 ans qu'on était ensemble et je ne me voyais pas vivre ma vie avec quelqu'un d'autre . Même si elle avait encore 3 ans d'études je voulais qu'on franchisse ce pas là, elle accepta sans problème, nos familles respectives étaient très heureuse pour nous et ne voyaient pas d'objection à ce qu'on se marie, bien qu'Eva continue ses études et que moi je continu les miennes auxquelles il ne me restait que deux ans. J'avais choisi  des études de commerce pour faire plaisir à mon père, après tout si il fallait continuer à faire prospérer la société autant que sa reste en famille, et bien que ma futur femme soit très occupé par ses cours de quatrième année on préparait ce fameux mariage qu'aurait lieu le 26 juin 2006. Les mois se déroulèrent sans problème particulier quelques engueulades parce qu'elle était trop proche d'un autre étudiant pour ma part, et le fait que je passais trop de temps avec mon meilleur ami en soirée quand elle n'était pas là pour elle. Des mots doux par ci des gestes par là et tout s'arrangeait les aléas de la vie de couple quoi, le stress commençait à monter autant pour moi que pour elle, le mariage arriva et se fut le plus beau jour de notre vie, la cérémonie avait été digne d'une Kate Middleton, j'avais veillais à ce que tout les détails soit à sa hauteur, parfait. Pour notre voyage de noce nous avions décidé d'aller à Paris, la ville des amoureux comme elle me le disait, en même temps c'était sa ville, elle y avait vécu jusqu'à ce qu'elle arrive dans ma vie. Un soir nous sommes allés dans un restaurant chic dans je ne sais quel arrondissement c'est elle qui l'a choisi. Ce soir là je m'en rappellerais toujours, il est ancré dans ma tête, autant le jour que la nuit je peux revoir le fil de la soirée mais laissez moi vous la racontez.


Nous étions à Paris pour notre lune de Miel, s'était deux jours avant notre départ.Un samedi soir dans la capitale Française après avoir passé la journée à visiter quelques quartiers qu'elle connaissait bien, les bateaux mouches sur la seine, la tour Eiffel ainsi que le château de Versailles, J'avais décidé de marquer le coup, un restaurant des plus réputés, l'ambiance était bonne, on discutait de tout ce qu'on avait vu à Paris, et de ce qu'on allait faire en rentrant. Nous quittions le restaurant vers 23h30 et suivant Eva prit un soit disant raccourci pour rejoindre l'hôtel s'était sans compter cet homme qui nous suivait depuis qu'on avait quitter le restaurant je trouvais ça bizarre mais après tout on est dans une grande ville. Il nous dépassa et se retourna tout d'un coup pointant un pistolet sur nous.« Donnez moi vos bijoux et votre argent ou je vous tue. » s'exécutant sans broncher néanmoins ne voulant pas donner nos alliances respectives « Les bagues aussi. » dit-il froidement, Eva le regarda et dit « Non » je vis cette lueur diabolique dans les pupilles de l'homme prêt à tirer sur ma femme, me plaçant devant  elle , les mots sortirent de ma bouche « Tuez moi mais laisser là. » un rire glaciale sortit de sa bouche et il essaya de me pousser , ce qu'il parvient à faire sans problème puisqu’à l'époque je n'étais pas aussi musclé et fort que j'allais le devenir. Malgré mes efforts acharné pour essayer de le taper aucun coup n'arriva à son destinataire, un coup de feu résonna dans la ruelle, une douleur ainsi que du sang coula de mon torse, mon corps vacilla pour tomber sur le sol, ma main se posa à l'endroit de ma blessure tandis qu'un autre coup retenti, cette fois-ci c'est le corps de ma femme qui tomba à côté de moi, j'hurlais à tout poumons de l'aide, l'homme ayant détallé, je me penchais sur celle que j'aimais de tout mon être, son sang coulant sur mes vêtements, des larmes s'échappant de mes yeux tandis que je tentais de prendre le poux de la jeune brunette qui était de plus en plus filant au fil des secondes . La sirène des pompiers mélangé à celle des policiers arrivèrent assez vite, et quand les véhicules s'arrêtèrent dans la ruelle, on me transporta sur brancard me séparant de force du corps d'Eva, direction les urgences, les médecins me parlèrent d'une bonne étoile, qu'à quelques centimètres la balle aurait provoqué ma mort. 
J'appris bien plus tard que je venais de perdre l'amour de ma vie, que malgré tout les efforts des secours, il n'y avait déjà plus rien à faire. Le coupable ne fut jamais trouvé par les policiers et je rentrais à Boston le cœur lourd . On enterra son corps le 4 juillet 2006 au cimetière de la ville.


J'ai passé la soirée dans un bar à noyer mon chagrin dans l'alcool, ma sœur était venu me récupérer et elle le fit beaucoup plus souvent qu'elle ne l'aurait dut. Durant un mois j'ai plongé dans un cercle infernale de boissons et de bagarres essayant de réussir à toucher mon adversaire. Au bout d'un mois le père d'Eva est venu à ma rencontre il m'a soulevé du sol et m'a mit les points sur les i, il comprenait mon chagrin elle était sa fille, mais je n'avais plus le droit de me morfondre sur moi même de m'en vouloir de pas avoir pu arrêter ce crime d'arriver. Il était capitaine de police et m'a apporté un dossier de candidature si je voulais éviter à d'autres ce qui était arrivé à Paris, jamais ne l'aurait songé à intégrer cette branche là et il m'a fallut quelques jours de réflexion, pour finir par accepter.
Je suis rentré en formation en octobre et été promu le major de ma formation octobre 2007, mon corps s'est développé, ma force aussi, je me suis promis de venger la mort d'Eva quoi qu'il me coûte et j'avais maintenant toutes les clés pour le faire. J'ai commencé à travailler pour le commissariat de la ville en novembre, j'aimais ce que je faisais j'avais l'impression de servir à quelques choses, ma concentration sur les enquêtes me permettait de pas trop penser à ce que j'avais perdu cette nuit … mais ce n'était qu'un leurre toutes les rues que j'empruntais me la rappelais et la nuit je me réveillais toujours en sueur. Je n'arrivais plus à dormir, seul mon idée de vengeance m'aider à tenir.
Le travail me demandait beaucoup de mon temps, le reste de mon temps libre je le passais avec ma sœur qui faisait tout pour me faire sourire et j'en esquissais un pour lui faire plaisir. Il faudrait beaucoup de temps pour réussir de nouveau à sourire, et je ne savais même pas si j'y arriverais un jour. Quand je n'étais pas avec elle, je passais mes soirées entre pub et boite de nuit, je ramenais parfois des filles mais j'étais tellement bourré que je ne m'en rappelais que le lendemain quand je me réveillais dans leur lit ou dans le mien, je préférais quand c'était le leur de cette façon je pouvais partir sur la pointe des pieds. J'éprouvais cette sensation de trahison vis à vis d'Eva mais elle était morte et moi je ne suis qu'un homme … je ne sais pas si j'arriverais un jour à avoir une relation sérieuse ni si l'envie est là pour l'instant ce n'est pas le cas.

Il m'a fallut attendre février 2012 pour venger ma femme, j'avais employé un détective privé en France pour retrouver mon homme et il a fini par le trouver quand il m'a envoyer le dossier, j'ai pris le premier avion et je suis retrouvé sur la terre qui m'avait enlevé l'amour de ma vie.
Il était dans un bar miteux et j'ai attendu le moment propice, il a fini par sortir et je l'ai bloqué dans une ruelle, j'ai attendu qu'il sorte son arme et je l'ai abattu comme on peut abattre un chien, je n'ai jamais pensé pouvoir appuyer sur la détente sans regret ni émotion mais à ce moment c'était le cas,je l'ai regardé tomber sur le sol, inerte, il était mort. J'avais obtenu ma vengeance mais contrairement à ce que je pouvais imaginé la haine que j'avais pour cet homme n'est pas parti ce soir là, j'ai réussi à clamer la légitime défense et tous les indices porter en ma faveur. Je suis retourné à la maison et quand je suis rentré une invitée surprise m'attendait la meilleure amie d'enfance d'Eva était là, au cours de ma relation avec la jeune blondinette j'avais eut l'occasion de la voir, même si elle avait quitter la France, elles sont resté en contact, et Steffie son amie venait souvent pendant les vacances d'été notamment, elle avait entendu parler de l'affaire à Paris. Elle est resté un mois, a récupéré quelques affaires des photos et quelques vêtements d'une amitié demeurant désormais que souvenirs avant de rentrer chez elle, avec la promesse de ne jamais rien dire sur ses doutes me concernant.

Mai 2014, c'est devant la tombe de ma sœur que des larmes coulèrent de nouveau sur du marbre, mi-mai, une soirée en boite avec ma soeur, on boit elle comme moi, vers 2 heures on quitte la soirée pour en rejoindre une autre, on est un groupe de 8 personnes. Ma soeur monte avec moi et les autres dans deux voitures. on traverse une sorte de forêt, les virages sont serré, j'en loupe un et là c'est la catastrophe, la voiture s'emballe en tonneau, quand elle s'arrête enfin, je sors du véhicule et rejoins la portière de ma soeur, je parviens à la sortir du véhicule mais elle est inconsciente, j'appelle vite les urgences et tente de lui prodiguer un massage cardiaque du mieux que je puisse. Malheureusement quand on arrive à l'hôpital on m'apprend qu'elle avait un accident cérébral, et que malgré mes efforts je n'aurais pu la sauver. Et je ne pourrais jamais cesser de m'en vouloir. Ma mère sombra dans un silence horrible pour moi et pour mon père, elle mit 1 an pour sortir de son mutisme. Pendant ce temps là j'obtenais une promotion en tant que lieutenant avec des états de service remarquable, mon père commençait a être fier de moi, et c'est lors de cette journée père/fils sur mon bateau qui m'avait offert qu'il laissa aller dans une confidence, entendre « je suis fier de toi Oli', de l'homme que tu es devenu même si tu sais que j'espère toujours que tu prennes la relève. » une phrase banale pour n'importe qui mais quand on connaît Monsieur Sparks qui n'ouvre pas beaucoup son cœur, c'est énorme.



C'était au mois de Février 2016, les fêtes étaient passé, un dimanche soir profitant pleinement d'un jour de congé, je décidais de rejoindre un bar branché de la ville, sans m'y attendre je remarquais une jeune femme seule au bar, jouant de mon charme je lui offris le meilleur cocktail du bar, un TGV dont il existe deux recettes différentes, un à base de gin et l'autre à base de get 27, là ce fut le liquide vert, elle n'avait pas apprécier ce fameux cocktail et je parviens à me faire pardonner en usant de mon charme, offrant un autre cocktail, et apprendre à connaître mieux la jeune femme. J'ignore et je ne saurais expliquer comment mais lorsque mes yeux couleur saphir ont plongé dans ses noisettes, une décharge à traverser chaque particule constituant mon corps. Ça peut faire niais, moi qui ne crois pas aux comptes de fée et en ses conneries de l'amour, d'un coup elle a mis un revers à mes pensées.  Je me suis perdu dans son rivage, en une nuit elle a fait de moi le dragueur de tout Boston, en un homme qui voulait pour la première fois depuis dix ans qu'une fille reste prendre le petit déjeuner, cette fille n'est personne d'autre que Blake, mais elle a refusé l'invitation, en me piquant un t-shirt. Je n'ai cessé de pensé à la jeune femme, retournant dans ce même bar pratiquement tous les jours dans l'espoir de recroiser cet ange tombé du ciel. Hélas, au bout d'un mois toujours rien. Je l'ignorais mais le destin allait finir par me remettre sur le chemin de cette femme si charmante que troublante.



En Mars, une soirée avec Arès tourna en road trip, d'abord la dégustation d'un plat dans un pub irlandais, après récupérer le numéro d'une inconnue, se faire passer pour un gay, voler un objet précieux chez une dame fortuné, participer à un concours de strip tease dans un club, convaincre une femme à participer à un plan à trois. Abandonner une jeune femme au milieu de nul part et piquer sa limousine et son chauffeur pour se rendre à Las Vegas. Se réveiller avec le crâne rasé, une facture de malade à payer, un hélicoptère réserver pour repartir. Deux motos qui nous attendent à Boston, et un dernier défi pour clôturer ce road trip entre cousins, une course. Le bruit de l'alternateur, le bitume qui défile à toute vitesse devant moi, un camion que je vois au dernier moment et qui grille un stop, je vois au ralentis les images jusqu'à ce que mon corps heurte violemment au sol. Le chauffard s'enfuit et tout comme mon pouls, plusieurs arrêt cardiaque, une opération, et des souvenirs bloqués juste avant mon mariage en juin 2006, quand je me réveille c'est une blonde avec trait pour trait le même visage d'Eva qui est là, prenant son identité, et une vie dont elle s'est renseigné au mieux, profitant de mon amnésie pour me blesser là où ça fait mal, puisqu'elle me juge responsable de sa sœur et ça je le saurais bien plus tard. Quand de nouveau par un hasard fou, ayant retrouvé l'usage de mes jambes je rentre dans un bar, ce bar, celui de notre première rencontre, je tombe sur elle, je ne l'a reconnais pas bien sur, mais elle oui et voyant que je ne suis pas moi même elle joue quitte ou double en m'emmenant au cimetière, sur sa tombe … à croire qu'elle est doué pour arrangé les choses. Un contact avec le marbre, et les souvenirs qui réintègrent leurs cases. Des retrouvailles tumultueuses avec la belle Blake sous un flot d'émotion contreverser elle m'annonce sa grossesse, je suis perdu, d'un côté je suis heureux de la retrouver de l'autre j'ai envie de me venger, de m'être fait prendre pour un imbécile par une usurpatrice d'identité, je quitte le cimetière à pied et rejoint un appartement que m'a prêter mes parents suites à mon accident dans le centre ville, quartier chic, là-bas j'use de subterfuge, faisant l'amoureux transit pour une balade romantique dans les bois. En bas j’assène un coup derrière la tête de la jeune femme et la fait rentrer dans le coffre de ma voiture. Une fois dans les bois son corps sur mon épaule, j'enroule des liens autour de ses poignets, de mon arme de service je l'a réveille demande des explications, elle me révèle tout, c'était sans compter Blake, qui m'avait suivi, me semant de ne pas faire de bêtise. Trop plongé dans son regard je ne fais pas attention à la jeune femme qui s'est libéré et à récupérer un couteau qu'elle va presque enfoncé dans le dos de Blake, j'ai le temps d'ajuster mon tir que la balle traverse son cœur, elle tombe raide. Raide morte. Je me montre plein de sang froid, dans une malle que j'ai emmené dans ma voiture je glisse son corps dedans et avec Blake me dirige vers le port, là-bas je monte à bord avec le macabé, nous naviguons quelques heures, la jeune femme est à l'intérieur, essayant de dormir sans doute, et ne souhaitant pas la mener d'avantage à cette histoire je balance le corps à la mer. Bien plus tard nous rentrant au port, et c'est avec un au revoir que nous nous quittions. La mort de la jeune femme me hante tout comme celui du tueur d'Eva, je n'avais pourtant pas le choix, elle allait s'en prendre à la femme que j'aime et pour les gens qui me sont chère je suis prêt à tout. J'ai enfreins tout ce pourquoi je me suis engagé, et c'est avec beaucoup de difficulté que je me regarde dans la glace, demandant un repos bien mérité au poste, dont je profite pour écumer les bars.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Noam ♢ 'Cause I've got you to make me feel stronger   Sam 1 Oct - 17:14

Bienvenue sur le forum BAM stephen est top
amuse toi bien par ici
Revenir en haut Aller en bas
Blake Stevens

avatar

funny jokes : 124
registration date : 01/10/2016

MessageSujet: Re: Noam ♢ 'Cause I've got you to make me feel stronger   Sam 1 Oct - 17:19

T'es beauuuuuuuuuu

Bon je m'en fais maintenant sinon je vais me recevoir des coups de pieds aux fesses *hide*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noam Sparks

avatar

funny jokes : 183
registration date : 01/10/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: a suit and a pair of mocassin very beautiful
best buddies ever:
availability: 4/4 too late i'm busy

MessageSujet: Re: Noam ♢ 'Cause I've got you to make me feel stronger   Sam 1 Oct - 17:24

merci jeune homme

et j'ai pas osé faire pareil sur ta fiche ma blakou , t'es pistonné toi mais c'est toi la plus belle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreas Muñoz

avatar

funny jokes : 139
registration date : 07/09/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: cigarettes, crackers, needles, spray paint.
best buddies ever:
availability: PRIS/silas, zachary, levi, tc.

MessageSujet: Re: Noam ♢ 'Cause I've got you to make me feel stronger   Sam 1 Oct - 18:20

... mon dieu, on se retrouve ?

bienvenue ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noam Sparks

avatar

funny jokes : 183
registration date : 01/10/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: a suit and a pair of mocassin very beautiful
best buddies ever:
availability: 4/4 too late i'm busy

MessageSujet: Re: Noam ♢ 'Cause I've got you to make me feel stronger   Sam 1 Oct - 18:34

oui je te suis bel homme

y'en a d'autres qui vont arriver normalement
ça fait plaisir en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Noam ♢ 'Cause I've got you to make me feel stronger   Sam 1 Oct - 18:43

des gens, du monde en plus
Revenir en haut Aller en bas
Levi Miller

avatar

funny jokes : 479
registration date : 09/08/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: cigarettes; alcohol; condoms; dog food; chips; weed
best buddies ever:
availability: open (6/7) /olivia, tyrell, héloïse, andreas, bobbi, noam.

MessageSujet: Re: Noam ♢ 'Cause I've got you to make me feel stronger   Sam 1 Oct - 19:38

excellent choix d'avatar
bienvenue parmi nous et bon courage pour le reste de ta fiche I love you
on sera amené à se croiser je pense, vu le lien que j'ai avec blake

_________________

i don't wanna know, who's takin' you home, and loving you so, the way i used to love you, no, i don't wanna know.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noam Sparks

avatar

funny jokes : 183
registration date : 01/10/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: a suit and a pair of mocassin very beautiful
best buddies ever:
availability: 4/4 too late i'm busy

MessageSujet: Re: Noam ♢ 'Cause I've got you to make me feel stronger   Sam 1 Oct - 19:47

merci elle m'a pas dit quoi mais j'ai hâte d'en savoir plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreas Muñoz

avatar

funny jokes : 139
registration date : 07/09/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: cigarettes, crackers, needles, spray paint.
best buddies ever:
availability: PRIS/silas, zachary, levi, tc.

MessageSujet: Re: Noam ♢ 'Cause I've got you to make me feel stronger   Sam 1 Oct - 20:27

mon dieu, j'ai hâte de voir ça du coup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ian Blackwood

avatar

funny jokes : 65
registration date : 29/09/2016

MessageSujet: Re: Noam ♢ 'Cause I've got you to make me feel stronger   Sam 1 Oct - 20:38

Bienvenuuuue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joana Lester
- come on and scream a little louder -
avatar

funny jokes : 1114
registration date : 09/06/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: lip balm, cashew, a dream catcher.
best buddies ever:
availability: (0/3), free.

MessageSujet: Re: Noam ♢ 'Cause I've got you to make me feel stronger   Dim 2 Oct - 10:01

Ce choix.
Bienvenue parmi nous et amuse toi bien.

_________________

'Cause I see sparks fly
whenever you smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noam Sparks

avatar

funny jokes : 183
registration date : 01/10/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: a suit and a pair of mocassin very beautiful
best buddies ever:
availability: 4/4 too late i'm busy

MessageSujet: Re: Noam ♢ 'Cause I've got you to make me feel stronger   Dim 2 Oct - 10:31

merci bien

niveau choix vous en avez tous des bons aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobbi Paré

avatar

funny jokes : 696
registration date : 23/07/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: ice cream
best buddies ever:
availability: free (2/3) lili, levi, tc

MessageSujet: Re: Noam ♢ 'Cause I've got you to make me feel stronger   Dim 2 Oct - 17:25

Bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noam Sparks

avatar

funny jokes : 183
registration date : 01/10/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: a suit and a pair of mocassin very beautiful
best buddies ever:
availability: 4/4 too late i'm busy

MessageSujet: Re: Noam ♢ 'Cause I've got you to make me feel stronger   Dim 2 Oct - 18:13

thank you Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reva Schuyler
and now that i'm without your kisses i'll be needin stitches.
avatar

funny jokes : 375
registration date : 14/07/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: baby pants, milk, cereals, red lipstick.
best buddies ever:
availability: ▶▶▷ - free (1/3) ronan, richie.

MessageSujet: Re: Noam ♢ 'Cause I've got you to make me feel stronger   Mar 4 Oct - 16:10

Validé, bienvenue parmi nous. I love you

_________________

In my thoughts you’re far away and you are whistling the melody. Crystallizing clear as day, oh I can picture you so easily ✻ bastille.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Noam ♢ 'Cause I've got you to make me feel stronger   

Revenir en haut Aller en bas
 
Noam ♢ 'Cause I've got you to make me feel stronger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ashley, Babe ... You make me feel so alive | Petits moments entre amis (PV A. Seaver)
» Test: Premier make-up
» Mes différents make-up P3
» Les make up de Lynxia (up du 8/12)
» [Galerie des make-up de Trashy-Doll] Tatouage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: • TASTE LIKE BUTTERCREAM :: take a selfie with my cat :: welcome baby-
Sauter vers: