AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 sounds like heaven (ronan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ronan Moriarty

avatar

funny jokes : 38
registration date : 29/07/2016

MessageSujet: sounds like heaven (ronan)    Mar 6 Sep - 17:28


Moriary, Ronan
Moriarty
¦ i don't wanna be  
©tumblr/gavin degraw.

nom complet ▪  Il s'appelle Ronan Michael Moriarty.  âge, date de naissance ▪  Il est né le 23 mars il y a trente-cinq ans. signe astrologique ▪  Il est bélier.  origines et nationalité ▪ Il est américain avec des origines irlandaises. job, études, statut monétaire ($) ▪  Il est lieutenant de police ce qui peut sembler ironique vu son passé. Il ne roule pas sur l'or, mais s'en sort pas mal. statut civil ▪  Il est célibataire. Il a eu quelques relations sérieuses, mais pas assez pour que ça dure. statut familial ▪  Il n'a jamais connu son père. Sa mère lui a dit que c'était un militaire tué dans l'exercice de ses fonctions. Il a donc été élevé par elle avec son frère. Son petit-frère est aujourd'hui en prison et il n'a pratiquement plus aucun relation. De toute façon, il y a toujours eu de la rivalité entre eux. D'autant plus, depuis que Ronan a réussi à reprendre sa vie en main et qu'il a quitté la rue. traits de caractère ▪  Malin, sarcastique, drôle à sa façon, rancunier, peu bavard, séducteur, franc, impulsif, généreux, pragmatique, travailleur, indépendant, mystérieux.  à Boston depuis ▪  Il est né ici et il y a vécu pendant toute sa jeunesse. Il est parti à New York pour le travail et aussi pour s'éloigner de ses mauvais souvenirs. Il est revenu récemment toujours pour le boulot, mais aussi pour connaitre son neveu. soirée idéale ▪  Elle se résume à un match de basket avec du poulet. On ne peut pas dire qu'il soit très romantique. rituel(s) du matin ▪  Il va courir environ une demie-heure tous les matins pour se réveiller. gourmandise(s) préférée(s) ▪  Il adore les bonbons comme les gosses, il pourrait en manger jusqu'à ecoeurement. plat préféré ▪  Une bonne entrecôte avec des frites. groupe ▪ WAFFLE CHOCOLATE.


Votre blague de prédilection ? On ne peut pas dire que Ronan soit quelqu'un qui aime les blagues. Votre technique de drague? Il laisse venir les femmes à lui. Elles aiment son air énigmatique, torturé. Elles pensent à chaque fois être capables de combler le vide qu'il ressent.. Votre alcool favori? Un whisky sans glace. Votre tenue fétiche? Sa tenue de travail qu'il porte avec fierté. Le petit déjeuner parfait? Des viennoiseries, des crêpes, du jus de pomme et du café. Votre rendez-vous idéal ? Un dîner à deux dans l'intimité. Plutôt noctambule ou casanier ? Les deux. Si vous étiez une chanson ? I don't want to be, Gavin Degraw.  Votre objet fétiche ? Sa chaîne.



- I'm out of touch, I'm out of love
I'll pick you up when you're getting down

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -  
Ronan est né dans une famille de la classe moyenne américaine. Il n'a pas vraiment eu une enfance facile.  Sa mère combinait deux jobs pour subvenir aux besoins de la famille. Quant à son père elle leur a toujours dit que c'était un militaire mort pour son pays, mais il a toujours eu quelques doutes. ♢ Les deux frères Moriarty n'étaient pas de tout repos. Rapidement ils se sont attirés pas mal d'ennuis notamment en trainant avec des gangs. Il aurait pu très mal tourner. Cependant, un homme a changé la vie de Ronan et l'a remis sur le droit chemin. Il lui a permis de comprendre qu'il pouvait faire autre chose de sa vie, qu'il n'était pas condamné à vivre ainsi. ♢ C'est grâce à une opportunité professionnelle qu'il est parti d'ici. Il savait que de toute façon, il ne ferait rien de bon ici. Il n'avait aucune influence sur son frère, sa mère avait refait sa vie et sa fiancée l'avait quitté. ♢ Il faut dire qu'il n'a jamais eu de chance en amour. Il a été en couple durant quelques années et en était vraiment amoureux. Malheureusement être la future femme d'un plicier n'est pas de tout repos. Elle s'attendait toujours au pire et a fini par le quitter pour refaire sa vie ailleurs. ♢ Son frère n'a pas réussi à faire de même et a fini en prison. Pour Ronan c'était un échec, mais il a dû continuer sa route. Ils ont toujours eu une relation conflictuelle parce qu'il lui en voulait d'avoir remis sa vie en ordre. Il voyait ça comme une trahison, il pensait que Ronan le regardait de haut. Il a essayé d'être présent pour lui mais en vain. ♢ Ronan n'est pas un homme facile. Il n'est pas souvent souriant ou de bonne humeur.  Il n'aime pas parler pour ne rien dire et encore moins ceux qui le font. ♢ Il a souvent un rictus moqueur lorsqu'il parle à quelqu'un. Il est assez moqueur dans son genre et sarcastique. Il ne cherche pas à se faire des amis. Il préfère en avoir peur, mais des sincères. Il sait qu'on ne peut pas vraiment faire confiance aux gens. ♢ Ronan est souvent perçu comme un homme sans gêne, on associe parfois cela à une mauvaise éducation mais lui aime penser que ça le rend cool. ♢ Il conduit une moto qu'il s'est offerte lui-même pour ses trente ans. Il en est complètement dingue et c'est son bébé. Gare à la personne qui s'assied dessus sans son autorisation Contrairement à ce qu'on pourrait penser il ne laisse pas n'importe quelle femme s'asseoir à l'arrière. Il faut le mériter. ♢ Ce n'est pas un compagnon romantique, compatissant. Il n'est pas l'homme idéal et ne cherche pas à faire croire qu'il l'est. Il ne ment pas aux femmes pour les mettre dans son lit. Il n'en a pas besoin elles viennent naturellement à sa rencontre. Elles ont envie de le réparer, de combler sa solitude et il se laisse gentiment faire. ♢ Le boulot prend beaucoup de temps, d’énergie et ça laisse encore aujourd'hui peu de place à une vie amoureuse. Il est entièrement dévoué à son travail et ne compte pas ses heures. ♢ C'est une personne lunatique, mais vraiment. Il ne fait pas les choses à moitié.. Un rien peut transformer sa bonne humeur en colère, tout comme il en faut peu pour qu’en quelques secondes il retrouve le sourire. ♢ Derrière son apparence bourru se cache un homme généreux. Se sentant coupable pour son frère il envoie chaque mois de l'argent à la mère de son neveu. Il ne s'en vante pourtant pas. Il reste dans l'ombre afin de ne pas être un poids pour elle. Il craint qu'il ne lui rappelle de mauvais souvenirs. Tut ce qu'il veut c'est réparer les erreurs de son frère.[/u]



pseudo, prénom ▪  Lovee, Jessica. âge, pays ▪  23 ans, France. avis sur le forum ▪    type de personnage ▪   Pré-lien. avatar ▪  Ryan Gosling. dédicace & autre ▪  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronan Moriarty

avatar

funny jokes : 38
registration date : 29/07/2016

MessageSujet: Re: sounds like heaven (ronan)    Mar 6 Sep - 17:29


≈ ≈ ≈
{ IDon't have no use for you anymore no one to say them to
So what in the hell would I hold on to them for? }
crédit/ tumblrempire.

Ronan se souvenait comme si c’était hier du jour où sa vie bascula. Il allait se marier dans quelques mois avec la femme de sa vie, celle avec qu'il voulait passer le reste de sa vie. Ronan le mystérieux avait un cœur il y a quelques années, mais il a été piétiné par l'abandon de la jeune femme. En effet, quelques mois avant le mariage elle l'a quitté sans lui donner la moindre raison. Cela a toujours été un mystère pour Ronan puisqu’il ne croyait pas à son explication. Elle était la seule personne avec laquelle il s'ouvrait réellement. Il a grandi dans une famille compliquée et avait beaucoup d'ennuis à l'adolescence avant de se ranger en grandissant grâce à la police. Elle était son amour, son point faible. Il a toujours su qu'elle serait la femme qu'il épouserait. Alors quand il a eu une situation assez stable et assez d'argent il l'a demandé en mariage. Leur relation n'était pas toujours simple. Elle reprochait souvent à Ronan sa trop forte implication dans la police. Elle craignait pour sa vie et pour les représailles. Ils étaient très fusionnels et se disputaient comme tous les couples, mais il ne pensait pas qu'elle le quitterait un jour. Chaque personne qui les côtoyait savait combien ils s'aimaient, leur amour ne laissait indifférent personne. On les voyait marier, avec des enfants, mais finalement non.


Citation :
Cher Ronan,
Tu vas sûrement me détester pour cela, mais je ne peux pas rester. Je pensais être faites pour cette vile-là,
mais ça n’est pas le cas. Ce qu’on a vécu était magique et j’y ai cru pendant un moment. Tu t'en sortiras mieux sans moi. Je ne peux pas le faire je suis désolée. 
J’espère qu’un jour tu trouveras la force de me pardonner.
Maddy.


En trouvant cette lettre Ronan eut l'impression qu'on venait de lui arracher le cœur. Il ne comprenait pas comment la jeune femme avait pu s'en aller. Il ne le croyait pas alors il tenta de la chercher dans toute la maison. Il dû se rendre à l'évidence qu'elle était réellement partie lorsqu'il trouva l'intégralité de ses affaires disparus. Il resta dans le noir sur son canapé durant quelques heures. Il ne disait pas un mot il était beaucoup trop sonné pour dire quoi que ce soit. Ce n'est que lorsque son amie Marley vint le voir qu'il brisa le silence. Elle se demandait bien ce qu'il faisait ici tout seul dans le noir. Aussi difficile ce soit pour lui de dire à haute voix la vérité il n'avait pas d'autre choix. « Elle est partie .. » Lâcha Ronan sous les yeux surpris de Marley. Elle ne le prenait pas au sérieux surement parce que ce n'était pas la première fois qu'elle disparaissait durant quelques jours. Cette fois-ci c'était différent. « Mais non elle doit juste être sortie avec des copines pour .. » Tenta de lui répondre Marley avant de se faire gentiment couper la parole par le jeune homme qui ne se faisait plus d'illusion sur la question. « Toutes ses affaires ont disparu des placards et elle m'a juste laissé ça. » Lui dit Ronan en lui montrant le mot. Marley devait accepter l'évidence elle était réellement partie. Elle ne s'y attendait pas le moins du monde. Tout le monde était persuadé qu'ils finiraient leur vie ensemble. Ronan aussi le pensait parce qu'il lui avait vraiment tout donné. C'était la descente aux enfers pour celui qui ne donnait pas habituellement son cœur. « Je suis désolée .. » Lâcha la jeune femme. Elle ne savait pas quoi dire d'autre. Elle marchait sur des œufs ne sachant pas exactement comment réagir. Ronan est un homme compliqué qui ne laisse pas facilement les autres rentrer dans sa vie. Mais à ce moment précis, il avait réellement besoin d'elle. Il était complètement anéanti. C'était comme si tout ce qu'il prévoyait, son avenir entier venait de s'envoler. « Je comprends pas .. Comment est-ce qu'elle peut nous faire ça ? » Lui demanda Ronan. Le nous représentait leur couple. Il ne comprenait pas qu'elle puisse tout jeter à la poubelle du jour au lendemain sans la moindre explication. « Je ne sais pas, mais elle le regrettera. Tu verras un jour elle se rendra compte de ce qu'elle a perdu. » Lui expliqua Ronan. Certes elle tentait de le consoler, mais elle pensait ce qu'elle disait. Il ne l'a croyait pas. Il se sentait comme un moins que rien. Si elle l'avait quitté c'est qu'il avait dû faire quelque chose de mal. Il se remettait réellement en question. Marley ne souhaitait pas qu'il le fasse parce qu'elle savait qu'il n'avait rien fait de mal. La jeune femme allait s'en mordre les doigts lorsqu'elle se rendrait compte qu'elle a foutu en l'air l'amour de sa vie. Voyant la détresse de son ami, Marley le pris dans ses bras. C'était bien la première fois qu'il se laissait aller à des émotions devant elle. C'était aussi la dernière fois. Même s'ils n'en ont jamais vraiment reparlé Ronan sait qu'il pourra toujours compter sur elle. Pour survivre à la peine, il s'est renfermé émotionnellement parlant sur lui-même. Il n'a pas laissé une femme approcher son cœur depuis bien longtemps. Il s'est plongé corps et âme dans le travail et n'a pas toujours fait les bons choix. Ronan est devenu le don juan qu'on connait tous. Le retour de la jeune femme en ville pourrait tout faire basculer.



≈ ≈ ≈
{ I  know you're scared I can feel it, it's in the air
I know you feel that too but take a chance on me you won't regret it }
crédit/ tumblrmaroon 5.

[size=11]Ronan devait venir chercher son frère plus souvent qu’il ne l’aurait voulu. En effet, il se faisait souvent arrêter pour des délits, mais il semblait oublier qu’il en était à son troisième et que cette fois-ci il n’allait pas sortir aussi facilement. Pour cet évènement familial, il avait fait le déplacement et était revenu dans le coin. Il savait que son petit frère avait besoin de lui alors il avait mis ses mauvais souvenirs pour cette ville de côté.  Il ne s’attendait pas à ce que son frère lui saute dans les bras, mais pas non plus à se faire regarder de haut par un délinquant bas de gamme.  « Tu as finalement eu ce que tu voulais.. » Lâche Ronan. Il n’y allait pas par quatre chemins. Il l’attaquait directement, mais ce qu’il ne voyait pas c’est qu’il cherchait une lueur d’espoir. Il voulait voir qu’il n’était pas qu’une cause perdue avec laquelle il perdait son temps.  « Lâche-moi tu ne sais pas de quoi tu parles ! » Lui rétorqua son frère. Ronan ne pu s’empêcher de laisser échapper un rire moqueur face aux  phrases de son frère. Il ne trompait que lui-même. « Je n’avais pas le choix, c’est la rue, mais tu sembles l’avoir oublié comme ton ancienne vie M. je lèche le cul des flics et j’en suis devenu un ! » Rajouta-t-il. Il lançait les hostilités. Il avait bien conscience que son frère n’avait jamais accepté qu’il ait réussi à se ranger, à avoir une vie descente. Il en était jaloux et il considérait que tout ce qui allait de travers dans sa vie était sa faute. C’est quelque chose qui le rendait dingue parce que ça n’évoluait pas malgré les années. Ronan s’était senti coupable de l’avoir entrainé dedans au début. Il avait voulu faire comme son grand frère. C’est pour ça qu’il lui avait tendu la main à maintes reprises pour qu’il se sorte de la rue, mais il n’y avait rien à faire. L’argent facile, l’illégalité étaient rentrés en lui. Il ne distinguait plus le mal et le bien. Malgré tout Ronan voulait le réveiller une dernière fois, parce qu’il restait son petit frère. « Tu dois arrêter de te trouver des excuses. C’est toujours la faute des autres. Avant c’était la faute à maman qui ne ramenait pas assez d’argent à la maison, après c’était la mienne parce que tu voulais me ressembler et maintenant l’appelle de la rue est trop forte. » Lui rappela Ronan. Il n’y allait pas avec le dos de la cuillère, mais il pensait qu’il était temps qu’il se rende compte qu’il ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même. Face à l’indifférence de son frère il ne pu s’empêcher de rire à nouveau. Il avait vraiment envie de lui en coller une pour lui remettre les idées en place. « Tu te moques de qui ? » Lui demanda son frère. Il essayait de jouer les caïds en pensant que s’il n’était pas derrière les barreaux il mettait une raclée à son frère, mais il ne bernait que lui-même. Il ne lui faisait absolument pas peur parce que contrairement à ce qu’il pensait il n’était pas le grand méchant loup. « Bordel tu peux plus agir comme un gamin et attendre que je te sorte de la merde, tu as un gosse ! » Lâcha Ronan avant de balancer la chaise un peu trop fort et de se faire rappeler à l’ordre par un gardien. Il n’en revenait pas que son frère soit prêt à choisir la rue plutôt que sa famille. Lui qui avait si souffert de ne pas avoir eu de père auprès de lui reproduisait la même chose, mais pour des raisons différentes. « Mais qu’est-ce que tu en sais d’être père ? Ta seule copine t’a laissé tomber parce qu’elle savait que tu n’étais qu’un minable. »  Lui fit remarquer son frère clairement pour le blesser. Cependant, il n’avait qu’une partie de l’histoire. Justement sa fiancée l’avait quitté parce qu’elle ne voulait pas être avec un homme trop héroïque pour mourir dans l’exercice de ses fonctions. Autrefois, Ronan lui aurait sauté à la gorge, mais il avait fait le deuil de cette déception. « Ca y est tu te sens mieux ? Tu peux essayer tant que tu veux de m’énerver, mais ça ne marche pas. » Lui fit remarquer Ronan à son tour avant de hausser les yeux au ciel. Il savait comment ne pas laisser le petit rentrer dans sa tête. « Tu es pathétique, un sale gosse à qui maman aurait dû filer une raclée plus souvent. » Rajouta le beau blond. « Mais vas-y dégage si c’est pour me dire ça que tu es venu. Je n’ai besoin de personne.  J’en ai rien à foutre de ce que tu penses de moi tu n’es qu’un traite ! » Rajouta-t-il. Il n’avait décidément aucun argument. Il lâchait sur lui toute sa frustration et il n’avait pas à devenir son souffre-douleur. Il ne le méritait pas après tout ce qu’il avait essayé de faire pour lui. « Alors ça va être comme ça maintenant ? » Il lui donnait une dernière chance de dire quelque chose de censé pour une fois. Face au silence de son frère Ronan compris qu’il ne pouvait plus rien faire pour lui. Il rajouta alors : « Tu sais quoi démerde toi j’abandonne… » Son frère fut trop fier pour le rappeler, mais la vérité était qu’il avait peur de se retrouver seul. Afin de réparer les erreurs de son frère, Ronan envoyait chaque mois de l’argent pour son gosse. Il voulait aider sa mère à payer les factures, boucler les fins de mois. Il voulait éviter de reproduire ce cercle vicieux. Ce petit n’avait rien demandé à personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joana Lester
- come on and scream a little louder -
avatar

funny jokes : 1114
registration date : 09/06/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: lip balm, cashew, a dream catcher.
best buddies ever:
availability: (0/3), free.

MessageSujet: Re: sounds like heaven (ronan)    Mar 6 Sep - 17:51

Welcome back Jessica.
Je valide à nouveau.

_________________

'Cause I see sparks fly
whenever you smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reva Schuyler
and now that i'm without your kisses i'll be needin stitches.
avatar

funny jokes : 375
registration date : 14/07/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: baby pants, milk, cereals, red lipstick.
best buddies ever:
availability: ▶▶▷ - free (1/3) ronan, richie.

MessageSujet: Re: sounds like heaven (ronan)    Mer 7 Sep - 9:34

Re bienvenue.

_________________

In my thoughts you’re far away and you are whistling the melody. Crystallizing clear as day, oh I can picture you so easily ✻ bastille.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: sounds like heaven (ronan)    

Revenir en haut Aller en bas
 
sounds like heaven (ronan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Angel Beats! Heaven's Door
» 9x23, Hog Heaven
» Sawa Konishi [Rockin Heaven]
» Elephant sounds
» Commentaires " South of Heaven "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: • TASTE LIKE BUTTERCREAM :: take a selfie with my cat :: welcome baby-
Sauter vers: