AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ∆ Tired mechanical heart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Paisley Millburn

avatar

funny jokes : 209
registration date : 20/07/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases:
best buddies ever:
availability: 3/3 free

MessageSujet: ∆ Tired mechanical heart   Lun 5 Sep - 23:27


paisley martells
somebody shine a light i'm frozen by the fear in me
©️stormborns/shatter me.

nom complet ▪ Elle porte le nom de son père, soit Martells. Ce dernier a insisté pour que sa fille porte son nom plutôt que celui de sa conjointe (avec qui il n’a jamais été marié), revendiquant que n’ayant pas porté le bébé, c'était son droit en tant que père que ses enfants porte son nom à lui. Son prénom, quant à lui, est une singulière fusion entre les prénoms Payton et Lesley, le premier étant le choix de son père et le second celui de sa mère. Ainsi, Paisley est le résultat de leur unique terrain d’entente. Elle a Jane pour second prénom, mais celui-ci n’est pas du tout usuel. âge, date de naissance ▪ C'est à New Bedford, dans le Comté de Bristol que sa mère lui a donné naissance il y a de ça vingt-neuf ans, le 15 août 1987. Ses trente ans qui se rapprochent dangereusement la démoralisent d’ailleurs plus qu’elle ne veut l’admettre. signe astrologique ▪ Paisley est née sous le signe Lion, ce qui la qualifierait d’éblouissante, juste, coquette et distinguée, quoiqu’aussi orgueilleuse et un peu théâtrale.  Bien qu’elle n’ait jamais réellement accordé une grande importance à l’astrologie, elle ne peut nier qu’elle correspond plutôt bien au portrait qu’on dresse des Lion . Elle reste cependant d’avis qu’on ne définit pas une personne, ses comportements ou encore ses traits de caractère en fonction du signe sous lequel elle a vu le jour. Il lui arrive néanmoins de lire son horoscope dans le journal local, davantage poussée par sa curiosité que par un réel intérêt. origines et nationalité ▪ Paisley est Américaine. Elle est née et a toujours vécu aux États-Unis, pays natal de ses deux parents. Elle doit par contre ses origines Anglaises aux parents de sa mère qui sont tous deux originaires d’Angleterre. En effet, ils ont vécu, et se sont rencontrés, à Liverpool avant de venir fonder leur famille à Boston. job, études, statut monétaire ($) ▪ Les grands amateurs de musique classique et d’art musical reconnaitraient sans doute Paisley comme étant l’une des violonistes de sa génération à la carrière la plus prometteuse. Mais ça, c’était avant. Avant l’accident qui lui a fracassé les os d’une main, l’empêchant de poursuivre son rêve de grandeur. Elle travaille depuis dans une petite boutique de vente d’articles d’art. Bien que ce travail ne rapporte pas beaucoup, elle demeure néanmoins à l’aise financièrement grâce à l’héritage légué par ses parents. Son travail est davantage une échappatoire à sa mélancolie qu'un gagne-pain. statut civil ▪ Elle n’a pas été en couple depuis qu’elle a subitement quitté l’homme avec qui elle a partagé sa vie pendant de nombreuses années. Son annulaire gauche a longuement été agrémenté d’un joli diamant, qu’elle se plaisait à mettre bien en évidence, mais ça, c’était avant. Elle est à présent célibataire, et bien que la vie de couple et la complicité que ça apporte lui manquent parfois, elle ne voit pas comment sa situation amoureuse pourrait changer. statut familial ▪ Sa famille, c’est sa Nana et c’est la seule vers qui elle peut réellement se tourner. Elle est d’ailleurs très proche de sa grand-mère maternelle et entretient avec elle un lien particulier, surtout depuis qu’elle est son unique famille. Quand ses parents et son petit frère ont tragiquement perdu la vie lors des attentats du 11 septembre pendant une visite à New York, c’est sa nana qui a repris Paisley en charge et cette dernière s’est attachée à sa grand-mère comme à une bouée de sauvetage. traits de caractère ▪ Dévouée, dépendante affective, organisée, perfectionniste, humble, exigeante envers elle-même, orgueilleuse, rigoureuse, timide, réfléchie, loyale, généreuse, accomplie, charmante, méticuleuse, douce, travaillante, ambitieuse, coquette, minutieuse, impatiente, pudique, sensible, émotive, intègre, prévoyante, naturelle, bornée, têtue. à Boston depuis ▪ Elle a emménagé à Boston à l’âge de 14 ans quand sa grand-mère a obtenu sa garde légale suite au décès de ses parents. Ainsi, elle habite la ville depuis maintenant près de 16 ans. soirée idéale ▪ Un livre, de la musique et un café aromatisé à la noisette.  Rien de plus simple, et pourtant, c’est ainsi qu’elle passe la plupart de ses soirées. Il lui arrive de troquer son livre pour un film ou une série, qu’elle regarde enveloppée dans une couverture. Rien de bien original, ennuyeux même, mais depuis qu’elle habite seule sa maison tristement vide, elle n’a envie que de solitude. rituel(s) du matin ▪ Elle n’a pas de routine ancrée et n’est pas une adepte du cadran. Son emploi du temps est flexible, lui permettant de se lever quand elle le veut, ou presque. Elle accompagne tous ses matins d’une grande tasse de matcha aromatisé à la boisson de soya qu’elle sirote en faisant le tour des actualités et des réseaux sociaux sur son téléphone. Une douche tiède lui permet de se revigorer et de commencer sa journée du bon pied! gourmandise(s) préférée(s) ▪ Elle n’a jamais réellement raffolé des sucreries. La seule gourmandise à laquelle elle ne peut tout simplement pas résister? Une jolie boîte de délicats macarons colorés! C’était toujours ce que Matt lui apportait quand il avait quelque chose à se faire pardonner; oubliez la boîte de chocolats, pour faire plaisir à sa douce, c’était toujours un coquet bouquet de roses accompagné d’une petite boîte dorée et pastel qu’elle connaissait par cœur! plat préféré ▪ Paisley raffole de tout ce qui est indien; curcuma, cumin, safran, curry…  un savoureux mélange d’épices aux arômes délectables! Il n’y a à son avis rien de plus réconfortant qu’un délicieux bol de poulet au beurre fumant accompagné de pains naan. Elle ajoute d’ailleurs un peu trop souvent de son fameux garam masala à ses recettes, indiennes ou pas, ce qui ne manquait pas d’arracher des grimaces à Matt, qui avait les mets indiens en aversion. groupe ▪ Waffle Chocolate.


Votre blague de prédilection ? On lui a si souvent reproché d’être trop sérieuse, il n’est donc pas surprenant qu’elle ne soit pas du genre à raconter des blagues. Elle va rire poliment de celles qu’on peut lui raconter, mais ce n’est pas vraiment son type d’humour. Elle aura une réaction beaucoup plus manifeste devant une remarque sarcastique bien placée. Votre technique de drague? Elle n’a jamais été douée pour la drague, ou du moins, elle n’a jamais vraiment eut à faire le moindre effort pour séduire, et se demande d’ailleurs encore à ce jour comment elle a pu plaire à Matt. À vrai dire, Paisley est dotée de ce qu’on pourrait aisément qualifier de charme naturel. Charmante, mais aussi éblouissante sans même essayer, elle a toujours pris avec humilité l’intérêt qu’on lui portait. Votre alcool favori? Elle ne boit pour ainsi dire pas d’alcool et n’en raffole pas non plus. Sa consommation d’alcool se limite aux flûtes de champagne ou aux mousseux fruités servis lors des nombreux cocktails et événements artistiques auxquels elle était par le passé conviée. Dans son quotidien, elle se contente d’un verre de vin blanc une fois de temps en temps. Votre tenue fétiche? Les robes sont sans contredit ce qu’elle préfère porter. Qu’elles soient colorées, délicates et estivales, longues, courtes ou encore sobres et élégantes, elles occupent la plus grande partie de sa garde-robe. Elle a d’ailleurs la mauvaise coutume de dépenser de façon impulsive beaucoup trop d’argent pour de nouvelles robes, ce qui lui a de nombreuses fois valu les réprimandes de son ancien fiancé. Le petit déjeuner parfait? Œuf poché sur muffin anglais légèrement beurré, couvert de saumon fumé, le tout nappé d’une délicieuse et abondante sauce hollandaise, c’est son petit déjeuner de prédilection! Accompagné d’une montage de fruits frais, d’un grand verre de jus d’orange bien froid, de préférence. Points bonis si c’est apporté au lit! Votre rendez-vous idéal ? Quelque chose de bien romantique, qui commence avec un bouquet de roses blanches. Une réservation dans un restaurent très chic, où elle mangerait ce qu’elle ne se permet habituellement jamais. Un long souper, beaucoup de regards complices, de longues discussions naturelles et aisées, sans se forcer. Ensuite, peut-être un concert jazz, pour que la soirée se termine par une longue marche qui permet quelques subtils rapprochements. Plutôt noctambule ou casanier ? Paisley est définitivement du type casanier. Elle adore le confort de sa maison et se sent bien dans sa petite routine, surtout depuis qu’elle a perdu son bébé. Depuis que Matt ne fait plus partie de sa vie, elle est beaucoup plus sédentaire et solitaire et sortir de chez elle relève davantage d’une corvée que  d’une activité plaisante. Ainsi, les soirées bien entourées, les soupers entre amis et les soirées cocktails élégantes qui occupaient une partie importante de sa vie avant se font à présent plutôt rares. Si vous étiez une chanson ? Aucune. Ou du moins, aucune chanson qui soit connue, hormis par elle. Une douce mélodie au piano, jouée et composée par Matt au tout début de leur relation. Il avait accompagné son art musical de paroles, chantées timidement et un peu maladroitement, et c’est à cet instant précis que Paisley est réellement tombée amoureuse de lui. Jamais avant on ne lui avait composé et chanté une chanson avant, spécialement pour elle, et ce moment intime et romantique restera ancrée en elle pour toujours. Cette chanson, c’était ‘leur’ chanson, et aujourd’hui, quand elle y pense, les larmes lui montent aux yeux. Votre objet fétiche ? Son tout premier violon, offert par sa grand-mère, est un objet qu’elle chérit tout particulièrement. Elle en a d’autres, elle en a même eut plusieurs au fil des années, mais celui-là, elle lui accorde un amour particulier. Elle ne l’utilise plus, et même quand elle jouait encore régulièrement, elle n’en faisait que très rarement usage, mais il reste tout de même ‘son’ violon. C’est LE violon avec lequel elle a tout appris, celui qui l’a accompagnée lors de ses toutes premières représentations, alors qu’elle n’était encore qu’une petite apprentie dont on ne reconnaissait pas le talent. Elle s’y est réellement attachée si bien qu’elle l’a même nommé. Il dort à présent bien gardé dans un étui et elle le ressort parfois pour passer ses doigts sur les cordes, pour humer sa singulière odeur de bois vernis, ou tout simplement pour se remémorer une horde de souvenirs à présent lointains.


pseudo, prénom ▪ Brain Damage, Natasha. âge, pays ▪ 25 ans, Québec. avis sur le forum ▪ Toujours aussi beau. type de personnage ▪ Inventé. avatar ▪ Dianna Agron devient Emilia Clarke. dédicace & autre ▪ Je vous aime    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paisley Millburn

avatar

funny jokes : 209
registration date : 20/07/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases:
best buddies ever:
availability: 3/3 free

MessageSujet: Re: ∆ Tired mechanical heart   Lun 5 Sep - 23:27


- I'm out of touch, I'm out of love
I'll pick you up when you're getting down

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -  
Paisley a été élevée dans une famille riche, mais simple et légèrement excentrique. Elle a toujours été très proche de ses parents et adorait son petit frère, qui est arrivé quand elle avait 10 ans. Pour elle la famille est l’une des choses les plus importantes et elle a toujours dit que c’était la seule valeur sûre, celle qu’on aurait pour la vie. Elle s’est complètement remise en question quand elle a reçu le fameux appel qui l’a détruite : sa famille demeurait introuvable suite aux attentats qui ont ravagé New York en 2011, alors qu’elle n’avait que 14 ans.  C’est ainsi qu’elle perdu d’un seul coup non pas seulement ses parents et son petit frère, mais aussi son point d’ancrage. C’est sa grand-mère qui hérita de sa garde suite à cette tragédie. C’est à l’âge de cinq ans que Paisley commença à prendre des cours de violon, un peu sans le vouloir, poussée par sa mère qui avait des idées de grandeurs. Intense et exigeante dès les débuts, sa mère ne lui donnait droit à aucun faux pas, forçant sur sa fille son propre rêve. Au fil des années, elle se découvrit néanmoins une réelle passion, sans compter un grand talent, pour cet instrument de musique. Elle travailla d’arrache-pied pendant de longues années pour en arriver là où elle le désirait vraiment, soit gagner sa vie avec sa passion. Violoniste aux prestations reconnues, elle s’était taillé une place importante dans le milieu classique et artistique et pouvait fièrement affirmer que ses durs efforts étaient récompensés. Sa grand-mère garde d’ailleurs précieusement tous les articles parus à son sujet, des petites vidéos maisons de toutes les performances improvisées jouées par Paisley au fil des années, des tonnes de photos : elle est sa plus grande fan et ne manquait aucun spectacle de sa petite fille. Le mariage, la famille, ça n’avait jamais réellement fait partie de ses projets de vie. Consacrée corps et âme à la musique et, elle ne s’attendait pas à trouver l’amour, le vrai. Les amourettes sans avenir s’étaient avec les années accumulées, mais rien n’avait été sérieux avant qu’elle ne fasse la rencontre de Matt. Pianiste charmeur et un brin arrogant, il lui était immédiatement tombée dans l’œil non pas pour ses beaux atouts, mais pour son talent musical. S’en suivit une union professionnelle par laquelle ils faisaient dorénavant leurs prestations en duo, pour que de fil en aiguille se développent de profonds sentiments d’amour. Ils furent avec le temps scellés par une attendrissante demande en mariage qu’elle accepta sans même y penser, elle qui avait toujours été plus ou moins en faveur du mariage. Peu après l’annonce de leurs fiançailles suivit l’annonce de la grossesse de Paisley. Le couple n’aurait pu être plus heureux du nouveau défi qui ferait avancer leur relation. Bien que Paisley ne s’était jamais réellement imaginé fonder un jour une famille bien à elle, le violon prenant une place trop imposante dans sa vie, elle se découvrait au bras de Matt de tous nouveaux idéaux et projets et aimait la tournure que sa vie prenait, même si elle devait sacrifier un peu ses temps seule à seule avec son précieux instrument. Ainsi, plus sa grossesse avançait et plus elle se réjouissait de la toute petite vie qu’elle créait. Un accident de voiture vint faire basculer sa vie pour une seconde fois. Heurtée violemment du côté passager par une grosse camionnette, elle n’en sortie malheureusement pas indemne. Le chauffeur de l’autre voiture, ivre, quant à lui perdit la vie, alors que Matt qui était au volant de leur voiture s’en sortit qu’avec quelques égratignures. Mais le cœur et l’esprit en miettes devant le terrible constat : Paisley avait perdu le bébé. Non seulement anéantie par sa grossesse interrompue, elle se retrouva également détruite d’apprendre que la totalité de sa main et de ses os avait été fracassés et broyés. Une reconstruction avait été possible, et bien que sa main conservait sa belle apparence, elle ne fonctionnait plus du tout comme avant. Insensible au bout des doigts, douloureuse et rigide, le médecin lui avait appris avec désolation qu’elle ne pourrait probablement plus jamais jouer du violon comme elle le faisait. Baisser les bras n’était pas comme Paisley. Elle avait toujours été persévérante, travaillante, mais surtout acharnée et prête à tout pour arriver à ses fins. Mais suite à son accident, elle plongea dans une déprime de laquelle elle ne s’efforçait même plus de sortir. Matt lui répétait qu’elle était capable de tout et qu’avec un peu de volonté elle pourrait prouver aux médecins qu’elle pouvait encore être une épatante violoniste, mais Paisley le repoussait constamment, convaincue que son rêve été condamné. Matt essaya même de la rassurer qu’un jour, quand ils seraient prêts, ils pourraient concevoir à nouveau un enfant, sans réaction de sa part. C’est après quelques mois d’efforts qu’il se lassa, et ils se perdirent complètement pour qu’un jour, Paisley décide de tout simplement partir, encore terriblement amoureuse, mais beaucoup trop brisée pour continuer. Elle a évidemment toujours eut une penchant pour l’art. Elle travaille aujourd’hui dans une boutique de vente d’articles d’art. Entourée de toiles, de peinture, de crayons en tous genres, mais surtout d’une délicieuse odeur indescriptible (un mélange de papier, de peinture à l’huile et de bois), elle y a trouvé une véritable échappatoire. Elle se distrait en parlant avec les clients, en conseillant de futurs artistes amateurs, et essaie ainsi d’oublier Matt mais aussi son violon, qui l’attend patiemment dans le coin reculé d’une pièce tristement vide de sa petite maison. Si les tâches ménagères déplaisent à beaucoup, ce n’est pas le cas de Paisley qui au contraire, est obsédée avec la propreté, le ménage et l’ordre. Avec elle, il ne faut rien bouger de sa place d’origine et surtout, ne rien laisser traîner derrière soi, ce qui rendait d’ailleurs la vie commune plutôt difficile avec Matt, surtout pour quelqu’un d’habituellement bordélique. Sa manie de tout placer selon un ordre bien précis est d’ailleurs bien agaçante, voire carrément exaspérante. Effectuer diverses corvées n’a jamais été un problème pour elle, et elle a pris l’habitude de garder sa maison impeccable – surtout depuis que Matt n’est plus là. C’est pour elle un moyen de se garder l’esprit occupé tout en lui permettant de se détendre. Ainsi, il n’est pas rare de la surprendre les cheveux noués en bataille, vêtue de vieux vêtements, un plumeau en main, le tout au son d’un bon vieux rock. Elle fait partie des rares personnes qui aiment faire des corvées et qui voit un 'après-midi ménage’ comme une activité amusante. Elle adore cuisiner. Que ce soit pour une grand repas, ou de petites gâteries pour Matt, ou encore simplement pour une petit repas rapide, elle s’est toujours appliquée à la tâche. Il n’était pas rare qu’elle concocte d’épatants plats pour impressionner Matt au tout début de leur relation, et cette habitude s’est prolongée tout au long de leur vie commune.  Innovatrice et un peu aventurière, elle n’a jamais suivit de recette, ou sinon que très brièvement, suivant plutôt son instinct, ce lui a valu quelques gâchis, mais ça, Matt ne le disait jamais et de toute façon, elle aurait nié.  Encore aujourd’hui, bien qu’elle soit dorénavant seule, il n’est pas rare qu’elle noue sur ses hanches le vieux, mais adorable, tablier de sa grand-mère et qu’elle met aux fourneaux pour concocter des tonnes de petits plats qui s’accumulent dans son congélateur. Si bien qu’elle pourrait nourrir le quartier! Après s’être acheté une petite, mais coquette maison avec l’héritage de ses parents, Paisley n’a plus touché à cet argent. Elle est financièrement stable, bien que son emploi à la boutique ne rapporte pas autant que ce qu’elle pouvait faire avant, et elle préfère le garder en cas d’absolue nécessité. Grande amatrice de lecture, elle nourrit le rêve d’un jour avoir une collection aussi impressionnante que celle de Belle, dans la Belle et la Bête. Elle a d’ailleurs réservé une pièce entière dans sa maison pour sa bibliothèque, mais celle-ci n’a rien de grandiose. Elle s’y réfugie souvent pour se plonger dans un livre, confortablement installée dans un des deux fauteuils qui agrémentent la petite pièce chaleureuse. Elle ne l’avouera pas, mais pas une journée ne passe sans qu’elle ne pense à Matt. Il lui manque cruellement, mais elle sait que le mal est fait et est persuadée qu’il ne reviendra probablement jamais. Jusqu’à maintenant, il respecte sa demande : pas une seule fois il n’a essayé d’entrer en contact avec elle. Il est parti à l’autre bout de la ville, et elle n’a aucune nouvelle depuis. Une seule fois elle s’est laissée emporter par la nostalgie et son ardent désir de le revoir et elle est allée assister, incognito, à l’une de ses prestation de piano, qu’elle a d’ailleurs trouvée on ne peut plus mélancolique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ∆ Tired mechanical heart   Mar 6 Sep - 1:43

(reuh)Bienvenue par ici et puis avec Emilia quoi
Revenir en haut Aller en bas
Joana Lester
- come on and scream a little louder -
avatar

funny jokes : 1114
registration date : 09/06/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: lip balm, cashew, a dream catcher.
best buddies ever:
availability: (0/3), free.

MessageSujet: Re: ∆ Tired mechanical heart   Mar 6 Sep - 7:09

Welcome back avec la belle Emilia. I love you

_________________

'Cause I see sparks fly
whenever you smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnolia Atkins
take me to the heavens now, as we burn down, as we are found.
avatar

funny jokes : 602
registration date : 09/07/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: a pair of christian louboutin, chardonnay, nail polish.
best buddies ever:
availability: ▷▷▷ - free (3/3), no one.

MessageSujet: Re: ∆ Tired mechanical heart   Mar 6 Sep - 7:56

Rebienvenue, jolie Natasha. I love you I love you

_________________
body to body until I'm catching my breath, this is not what I'm supposed to do. Try to shake it off, but I'm stuck on you, so Imma keep singing this sad song. ✻ plldailly @tumblr.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paisley Millburn

avatar

funny jokes : 209
registration date : 20/07/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases:
best buddies ever:
availability: 3/3 free

MessageSujet: Re: ∆ Tired mechanical heart   Mer 7 Sep - 16:08

Merci vous trois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreas Muñoz

avatar

funny jokes : 139
registration date : 07/09/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: cigarettes, crackers, needles, spray paint.
best buddies ever:
availability: PRIS/silas, zachary, levi, tc.

MessageSujet: Re: ∆ Tired mechanical heart   Sam 10 Sep - 19:25

bienvenidoooo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ∆ Tired mechanical heart   Sam 10 Sep - 19:29

Rebienvenue avec Emilie, Bee.
Revenir en haut Aller en bas
Joana Lester
- come on and scream a little louder -
avatar

funny jokes : 1114
registration date : 09/06/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: lip balm, cashew, a dream catcher.
best buddies ever:
availability: (0/3), free.

MessageSujet: Re: ∆ Tired mechanical heart   Sam 10 Sep - 22:48

Hey. I love you
Le délai pour ta fiche se termine malheureusement aujourd'hui soir. Tu peux sans autres nous demander un délai supplémentaire si besoin (car dans le cas contraire, ton compte sera supprimé d'ici 48h).

N'oublie pas de remplir les dernières petites questions.

_________________

'Cause I see sparks fly
whenever you smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joana Lester
- come on and scream a little louder -
avatar

funny jokes : 1114
registration date : 09/06/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: lip balm, cashew, a dream catcher.
best buddies ever:
availability: (0/3), free.

MessageSujet: Re: ∆ Tired mechanical heart   Lun 12 Sep - 14:28

Je valide à nouveau.

_________________

'Cause I see sparks fly
whenever you smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ∆ Tired mechanical heart   

Revenir en haut Aller en bas
 
∆ Tired mechanical heart
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» raketa open heart (avec deux photos odieusement pillées à Alexandr2 du forum watch.ru)
» Angel Heart
» jose gonzalez-heart beats
» Flygon Heart
» George Coleman & Ahmad Jamal - My foolish heart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: • TASTE LIKE BUTTERCREAM :: take a selfie with my cat :: welcome baby-
Sauter vers: