AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 turn off your mind (ross)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ross Kleiman

avatar

funny jokes : 338
registration date : 14/07/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: new guitar picks, a patsy cline record
best buddies ever:
availability: •••

MessageSujet: turn off your mind (ross)   Lun 5 Sep - 14:54


kleiman, rosalind
ross
¦ colour my life with the chaos of trouble
©wrecklesskind/belle and sebastian.

nom complet ▪  Elle porte le prénom de sa grand-mère maternelle, Rosalind. La vieille dame était alors souffrante et  les médecins lui prédisaient une mort imminente. Elle s'est remise sur pieds et a vécu douze ans de plus. C'est ainsi que son surnom officiel vit le jour, Ross. Son père plaisante que l'idée lui est venue parce qu'il aurait aimé avoir un garçon. Il y a peut-être un peu de vérité derrière tout ça. Mais Ross, elle aime bien observer l'expression des gens quand elle se présente à eux. Kleiman, le même nom de famille que son père et toute la lignée avant lui. âge, date de naissance ▪  C'était au début de l'été de 92, le vingt-et-un mai à Carson City, Nevada. Elle a donc vingt-quatre ans. signe astrologique ▪  Gémeaux. On les dit élégante, attentive, souriante. Et, chaque fois qu'un journal ou magazine féminin lui tombe sous la main, elle va automatiquement tourner les pages jusqu'à tomber sur les horoscopes, en regardant par-dessus son épaule pour être certaine que personne ne la voit faire. origines et nationalité ▪  Américaine de naissance, elle tient cependant quelques origines européennes du côté paternel, assez lointaines. job, études, statut monétaire ($) ▪  L'argent à toujours été une situation précaire pour Ross. Elle a abandonné ses études universitaires à mi-chemin, trop peu concentrée, trop peu motivée. Elle avait l'impression que quelque chose de mieux, de plus grand l'attendait ailleurs, en dehors des ces sales de classes défraichies, de ces lectures interminables. Elle est musicienne de rue. Ce n'est pas du tout un emploi payant - ou gratifiant. Mais quand quelques personnes s'arrêtent complètement et prennent le temps de rester le temps de quelques chansons, elle se dit que c'est pas si mal, comme boulot. Quand sa situation financière est trop instable, elle a quelques boulots ici et là. Livraison de pizza, femme de chambre, barmaid. statut civil ▪  □  Célibataire endurcie. Elle se croit incapable d'aimer, d'aimer longtemps, d'aimer vraiment. Elle a eu des petits amis, ils se sont laissés. Rapidement. Parfois, elle filait au milieu de la nuit et c'était un adieu suffisant. Peut-être trop indépendante, ou exigeante. Peut-être qu'elle n'a pas encore rencontré le bon, ou peut-être qu'elle le nie. statut familial ▪  Ross, c'est une fille. Elle a ses parents qui sont toujours au Nevada. Elle n'a pas de frère, ni de sœur. Elle a une grande famille composée de ses oncles, tantes et leurs enfants, mais elle ne les voit pas vraiment. Ross, elle se qualifierait de loup solitaire. traits de caractère ▪  attentionnée, audacieuse, bavarde, coquette, curieuse, dévouée, énergique, excessive, expressive, fantasque, fière, fidèle, impatiente, impulsive, insolente, intrépide, joueuse, rêveuse, sensible, spontanée.  à Boston depuis ▪  Elle s'est longtemps promenée d'une ville à l'autre. Dans sa vieille voiture, sa guitare sur le siège arrière avec un sac de voyage qui contenait à peu près tout son univers. Elle roulait vers New York et a bifurqué au dernier moment sur l'autoroute. Le Massachusetts. Elle y est depuis trois ans. soirée idéale ▪  Une soirée passée dans un petit bar méconnu de la ville, près de la scène alors qu'un jeune groupe anonyme se produit, se livre corps et âme sur scène. Une bière à la main, un sourire aux lèvres. Elle n'a pas vraiment besoin de plus pour être heureuse. Sauf peut-être si elle était elle-même sur cette scène. rituel(s) du matin ▪  Elle se réveille souvent vers midi, dans une position impossible sur le canapé, la télé restée allumée depuis les infos pubs qui l'ont endormie durant la nuit. Elle n'a pas vraiment de structure, ni de cadran. Ni de discipline. Donc, en réalité, ses matins sont dépourvus d'un quelconque rituel. gourmandise(s) préférée(s) ▪  Le pop corn et la barbe à papa. Enfant, elle adorait les fêtes foraines. Lorsqu'il y en avait une en ville, elle y passait tous les jours jusqu'à ce qu'ils ne remballent les attractions pour s'installer ailleurs. Aujourd'hui encore, les gourmandises qu'elle engloutissait là-bas restent ses préférées. Peut-être qu'elle est nostalgique, peut-être que, au fond, elle est restée cette même petite gamine qui aurait rêvé travailler dans une fête foraine. plat préféré ▪  Elle raffole des sushis et des mets asiatiques. Elle n'a pas le pouce vert, mais elle fait pousser de la coriandre qu'elle se plait à mettre dans tous ses repas, ou presque. groupe ▪   PB&J.


Votre blague de prédilection ? C'est une moqueuse, une taquine. Mais pas une conteuse de blague - en fait, elle ne croirait pas en connaître une seule. Peut-être Toc Toc, mais elle n'oserait jamais le dire à voix haute. Elle se contente de faire rire avec ses remarques sarcastiques et, souvent, un peu vulgaire. Votre technique de drague? Ses amis diront qu'elle fait ce 'hair flip' à chaque fois qu'un bellâtre croise son chemin. Elle le niera, du moins elle se défendra de ne pas le faire volontairement. Elle n'a jamais réellement eu de technique de drague. Puis, elle a cette fâcheuse habitude à rougir quand on l'aborde et, franchement, ça en dévoile beaucoup trop à son goût. Votre alcool favori? Elle a un amour indéniable pour les margaritas. Si elle célèbre, elle prépare un pichet de margarita. Si elle veut se changer les idées, elle prépare un pichet de margarita - ou deux. Elle se contentera volontiers d'une bonne bière, toutefois. Elle n'est pas une grande amatrice de vin. Enfin, elle en boit quand on lui en offre. Mais, elle ne verrait pas la différence entre un grand cru et une bouteille achetée dans une superette un peu miteuse. Votre tenue fétiche? Elle n'a pas réellement de tenue préférée. Elle enfile un peu tout ce qui lui passe sous la main. Bien qu'elle affectionne avoir une garde-robe  originale, remplie de trouvailles dans des friperies. Le petit déjeuner parfait? Le matin, elle n'a jamais vraiment envie de manger quoi que ce soit. Elle boit un café, ou deux. Et elle fouine dans le réfrigérateurs à la recherche de quelque chose à se mettre sous la dent. Le plus souvent, ce sont des restants de la veille qui l'emporte. Pointe de pizza froide ou mets chinois, ce sont ses petits déjeuners de prédilection. Votre rendez-vous idéal ? Sa guitare, évidemment. En fait, elle en a quelques unes. Mais sa guitare, c'est elle qu'elle a déniché dans un pawn shop. Elle l'avait eue pour un bon prix. Elle est usée et la teinture du bois s'est estompée depuis bien longtemps. Mais elle l'aime et la chérit, lui ayant inventé un passé fabuleux après avoir remarqué les initiales d'un ancien propriétaire gravée au bas du manche. Plutôt noctambule ou casanier ? Elle est les deux à la fois. Parfois, son appartement lui semble si petit qu'elle étouffe, elle a besoin de sortir, d'être entourée. De se perdre parmi les brouhahas des autres conversations. D'autres journées, la simple idée de devoir sortir de son pyjamas ou de franchir le cap de la porte lui semble tenir de l'impossible. Si vous étiez une chanson ? Peut-être Stairway to Heaven. Un classique qui ne sera sans doute jamais démodé. Une chanson qu'on connait, que ce soit notre genre musical ou non. Une chanson à qui on a donné une légnde urbaine avec ces supposées messages sataniques si on fait l'écoute à l'envers. Une chanson mythique. Mais, ce qui lui plait le plus, c'est la chanson en elle-même. Ce début lent, triste, mais accrocheur. Et cette finale grandiose et rock.  Votre objet fétiche ? Sa guitare, évidemment. En fait, elle en a quelques unes. Mais sa guitare, c'est elle qu'elle a déniché dans un pawn shop. Elle l'avait eue pour un bon prix. Elle est usée et la teinture du bois s'est estompée depuis bien longtemps. Mais elle l'aime et la chérit, lui ayant inventé un passé fabuleux après avoir remarqué les initiales d'un ancien propriétaire gravée au bas du manche.

pseudo, prénom ▪  dr. feelgood / joanie. âge, pays ▪  vingt-quatre ans, canada. avis sur le forum ▪  je l'aime tant    type de personnage ▪  inventé. avatar ▪  elizabeth olsen. dédicace & autre ▪  aux admins!  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ross Kleiman

avatar

funny jokes : 338
registration date : 14/07/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: new guitar picks, a patsy cline record
best buddies ever:
availability: •••

MessageSujet: Re: turn off your mind (ross)   Lun 5 Sep - 14:55


- I'm out of touch, I'm out of love
I'll pick you up when you're getting down

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -  
⊹ Si elle avait toujours été proche de ses parents en grandissant, lorsqu'elle a choisi d'abandonner ses études collégiales, ils se sont disputés. Ce n'est pas qu'ils ne croient pas au rêve de leur fille unique, c'est plutôt qu'ils auraient aimé qu'elle ait un diplôme en guise de coussin de sécurité pour le jour où elle voudrait délaisser sa guitare. Depuis, elle ne leur parle que de temps en temps au téléphone. Elle appelle pour les anniversaires, Noël, etc. ⊹ Elle écrit et compose des chansons. C'est ce qu'elle préfère faire. Elle aime jouer, beaucoup. Mais la vérité est qu'elle a un peu le trac. Dans la rue, elle peut jouer des heures sans vraiment ressentir l'anxiété. Entre les gens pressés qui ne lui accordent aucune attention et les quelques curieux qui s'arrêtent pour une minute, elle ne sent pas vraiment la pression. Mais les quelques fois où elle a voulu se produire sur scène dans des bars, elle resta figée. C'est les projecteurs, seule sur cette scène surélevée, tous les regards sur elle, les murmures qu'elle devine être à son propos… Elle panique, c'est tout. ⊹ Elle a une collection impressionnante de disques vinyles. Il s'agit probablement de son activité favorite : aller dans des disquaires de seconde main et dénicher une petite perle rare. Et elle se dit que, si elle ne parvient pas à vivre de sa musique, elle pourrait petite avoir sa propre petite boutique. C'est probablement rêver en couleur aussi, dans l'aire numérique. Peu importe. Elle les entrepose un peu partout dans son appartement. Manquant d'espace, elle a dû sacrifier quelques rangements de sa cuisine. ⊹ Elle a été approchée par un type, un producteur déchu, alors qu'elle performait dans la rue, près du Fenway Park. Il lui avait offert de s'occuper d'elle, de lui faire un cd. Elle a pourtant refusé, mais leurs chemins se sont croisés à nouveau. Elle ne saurait trouver les mots pour expliquer ce qu'il est pour elle, ce qu'il représente. Tout ce qu'elle sait, c'est qu'elle n'a jamais autant productive et créative que depuis qu'il est entrée dans sa vie. ⊹ Enfant, elle jouait au baseball. Son père était entraîneur et elle a rapidement réalisé qu'il avait fait d'elle le fils qu'il n'avait jamais eu. Ross. Elle aimait bien jouer, mais, depuis qu'elle s'est éloignée de ses parents, elle n'affectionne plus vraiment ce sport. Elle préfère regarder les matchs des Bruins et la robustesse du hockey. ⊹ Elle n'aime pas les règles, ni la bienséance. Elle aime l'authenticité, l'impulsivité. Elle a l'impression que c'est plus vrai. Malgré son air timide et angélique, enfant et adolescente, elle a toujours eu le don de se mettre dans le pétrin. C'était une adepte des retenues après les cours. ⊹ Elle se déplace souvent à pieds ou en vélo. Elle a une voiture, une vieille Ford Falcon qui devait, à une autre époque, être magnifique. Aujourd'hui, les portières grincent et elle fait un bruit d'enfer. Souvent, elle est trop serrée financièrement pour se déplacer en voiture qui a, visiblement, besoin d'entretient. En même temps, elle ne pourrait se résoudre à la vendre - c'était l'héritage laissé pour elle de son grand-père. ⊹ On lui reproche souvent de manquer de structure, d'agir comme une gamine. Peut-être bien qu'ils ont raison, qu'elle refuse de devenir une adulte. Peut-être qu'un jour aussi ça va la rattraper, qu'elle va regretter ses décisions ou d'avoir manqué d'audace, d'ambition. A cette idée, elle fait comme elle a toujours fait : elle hausse les épaules et se dit que que sera sera. ⊹ Elle a été élevée 'à la dure'. Si elle tombait et pleurait, on la réprimandait pour qu'elle cesse, on lui disait d'arrêter de jouer aux princesses. Les déclarations d'amour étaient rares, aussi. Elle n'a jamais douté que ses parents l'aiment, mais c'était comme si c'était tabou de prononcer les mots. ⊹ Aujourd'hui encore, elle a dû mal à les dire. A un garçon, elle ne les a jamais dit. Jamais. Pas même adolescente, alors qu'elle vivait son premier amour. Un 'moi aussi' a suivi après la déclaration du jeune homme. A leur rupture, il lui a reproché de pas savoir aimer. Ses paroles lui reviennent encore en tête. ⊹ Elle ignore si elle veut des enfants. Elle s'est toujours dit 'plus tard, elle saurait'. Mais, chaque fois qu'elle se pose la question, elle n'a toujours aucune idée. Elle a l'impression de ne pas avoir la fibre maternelle en elle, d'être encore une gamine. ⊹ C'est le genre de personne très sensible qui pleure toujours dans les films. … Mais qui est trop orgueilleuse pour le montrer. Elle fera mine de se gratter pour essuyer une larme, ou comme si elle baillait. Elle a maîtrisé l'art. ⊹ Elle  a des troubles du sommeil et elle a souvent du mal à tomber endormie. Ses nuits sont courtes et trouve souvent sommeil aux petites heures du matin, affalée sur le sofa. Son cure le plus efficace, c'est les infos pubs. Le mauvais jeu d'acteur, les slogans ridicules et les promotions à n'en plus finir et les vingt-huit paiements,… La vérité, c'est qu'elle craque souvent et accumule ces gadgets inutiles comme si c'était une collection. ⊹ Elle a grandit sur les sons rock and roll et folks aimés de ses parents. C'est cette musique qui la transporte encore aujourd'hui. Cat Stevens et Bob Dylan sont ses favoris. ⊹ Elle n'a pas beaucoup d'argent et, pourtant, si elle croise un sans abri, elle donnera systématiquement ce qu'elle a sur elle. Sans hésiter, sans réfléchir. C'est une évidence, pour elle. ⊹ Elle est enfant unique et n'est pas très près de ses parents. Pour elle, ses amis sont sa famille. Les fêtes de Noël, Thanksgiving, etc. C'est entre amis qu'elle les fête. ⊹ Elle voue une fascination pour les fêtes foraines. C'est sans contredit son endroit préféré au monde. L'ambiance, les manèges, les stands de jeux et puis c'est énormes peluches à gagner. Elle a passé son enfance à rêver de vieillir pour pouvoir vivre avec une troupe ambulante. Pour s'installer, puis rester dans une ville quelques jours, tout remballer et aller ailleurs. Et c'est peut-être un peu ce qui explique ce qu'elle a fait de sa vie. Partir en voiture, que le strict nécessaire sur la banquette arrière. Elle roule jusqu'à ce qu'elle tombe sur un endroit qui lui plaise, elle s'installe un peu. Joue de sa guitare dans les rues, amassant des billets dans son étui ouvert sur le trottoir. Elle se lasse et reprend la route. Une fête foraine à elle seule. ⊹ Elle n'est pas une très bonne cuisinière. En réalité, elle manque cruellement de patience et augmente toujours les températures de cuisson en croyant que tout ira simplement plus rapidement. Elle fait tout cramer. C'est pourquoi elle mange souvent des trucs à mettre au micro-onde ou qu'elle va aller à la pizzeria d'à côté. ⊹ Les gens qui vivent dans le même immeuble qu'elle l'aiment bien - allez savoir pourquoi. Il y a la vieille dame qui est sa voisine de pallier qui lui apporte toute sorte de nourriture. Elle dit qu'elle cuisine toujours trop pour elle et son mari, mais Ross soupçonne qu'elle ne supporte plus d'entendre son détecteur de fumée. Puis, il y a le proprio qui accepte ses excuses bidons et tous ses retards de paiements. Il l'a appelée Camelia, une fois. Depuis, elle se dit qu'elle doit lui rappeler quelqu'un et que c'est pourquoi il est aussi conciliant avec elle. Merci, Camelia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joana Lester
- come on and scream a little louder -
avatar

funny jokes : 1114
registration date : 09/06/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: lip balm, cashew, a dream catcher.
best buddies ever:
availability: (0/3), free.

MessageSujet: Re: turn off your mind (ross)   Lun 5 Sep - 14:56

T'es belle avec la Olsen.
Welcome back.

_________________

'Cause I see sparks fly
whenever you smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnolia Atkins
take me to the heavens now, as we burn down, as we are found.
avatar

funny jokes : 602
registration date : 09/07/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: a pair of christian louboutin, chardonnay, nail polish.
best buddies ever:
availability: ▷▷▷ - free (3/3), no one.

MessageSujet: Re: turn off your mind (ross)   Lun 5 Sep - 14:58

Olsen te vas comme un gant. I love you
re, Joanie.

_________________
body to body until I'm catching my breath, this is not what I'm supposed to do. Try to shake it off, but I'm stuck on you, so Imma keep singing this sad song. ✻ plldailly @tumblr.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ross Kleiman

avatar

funny jokes : 338
registration date : 14/07/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: new guitar picks, a patsy cline record
best buddies ever:
availability: •••

MessageSujet: Re: turn off your mind (ross)   Lun 5 Sep - 15:19

Merci les filles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joana Lester
- come on and scream a little louder -
avatar

funny jokes : 1114
registration date : 09/06/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: lip balm, cashew, a dream catcher.
best buddies ever:
availability: (0/3), free.

MessageSujet: Re: turn off your mind (ross)   Lun 5 Sep - 16:13

Je valide à nouveau. I love you

_________________

'Cause I see sparks fly
whenever you smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: turn off your mind (ross)   

Revenir en haut Aller en bas
 
turn off your mind (ross)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bleach - 99 - Turn Back The Pendulum 10
» New CAPTAIN AMERICA design by Alex ROSS
» New CAPTAIN AMERICA design by Alex ROSS
» [Musical] Spider-Man: Turn off the Dark (2010) - New York
» Spider-Man : Turn Off The Dark

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: • TASTE LIKE BUTTERCREAM :: take a selfie with my cat :: welcome baby-
Sauter vers: