AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 loving can hurt sometimes. (peter/#223)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Allie Moon
I keep the memories inside my mind
avatar

funny jokes : 717
registration date : 27/07/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: tissues, jojo moyes's book, a new pink lipstick.
best buddies ever:
availability: (0/5) ▪ free

MessageSujet: loving can hurt sometimes. (peter/#223)   Sam 13 Aoû - 0:59

loving can hurt sometimes
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Une semaine, cela faisait une semaine qu'elle n'avait pas vu son visage et pourtant il était toujours graver dans sa mémoire. Elle n'arrivait pas à se sortir Peter de la tête et ça la rendait folle, complètement malade. Elle se souvenait de ses derniers mots, de ses dernières paroles, de sa promesse qu'elle n'allait plus entendre parler de lui et pourtant il était toujours là. Comme un fantôme qui hantait ses pensées. Vilains sentiments, vilain coeur qui bat dans sa poitrine. Prise d'une impulsion folle, elle se leva de son lit là où elle traînait depuis déjà plusieurs jours à lire des bouquins pour se changer les idées ou presque. Elle enfila quelque chose sur son dos parce que le pyjama s'était pas classe. Une petite robe et une veste en jean, c'était mieux. Elle se précipita dans sa voiture sans réfléchir. Elle se sentait bête, mais elle avait besoin de l'avoir en chair et en os devant elle malgré qu'elle défiait encore les interdits la gamine. Elle jouait avec le feu et elle allait encore se brûler les ailes. Qu'est-ce qu'elle allait encore inventer comme excuse? Qu'est-ce qu'il allait dire en la voyant? Elle n'avait pas oublié le fait qu'il n'avait pas arrêter de penser à elle, ça lui donnait encore des frissons dans tout son corps. Il avait de réels sentiments malgré qu'il ne l'avait pas avoué clairement. Elle oubliait encore que leur relation était impossible. Mais le mot impossible n'était jamais entré dans le crane de la rouquine. Elle hésita avant de frapper à sa porte, mais elle frappa quand même. Elle avait juste envie de prendre la poudre d'escampette, de partir loin, elle avait honte de revenir à sa porte. Lorsque la poignée se tourna, son coeur s'arrêta tout d'un coup de battre. Elle se crispa, commença à paniquer et s'appuya contre le mur, presque à genoux par terre. Il n'allait peut-être pas la remarquer ou penser que c'était une mauvaise blague de gamins puérils. Elle avait l'air tellement idiote, ça lui apprendra à être trop imprévisible et à faire des folies comme celle-ci.  

_________________

|Just run through
the night glo drown
out the voices.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: loving can hurt sometimes. (peter/#223)   Sam 13 Aoû - 2:24

loving can hurt sometimes.
lili & peter


Comme prévu, ma petite vie tranquille était revenue à la normale. C'était même un peu trop tranquille maintenant que Lili avait disparu de la circulation. Déjà une semaine que je n'avais pas eu de ses nouvelles, bien que j'en demandais de temps à autre par le biais d'Ace. C'était une épreuve très difficile, mais j'essayais de m'y faire tant bien que mal. Bizarrement, mon inspiration avait refait tout à coup surface après ça. Certainement parce que j'avais décidé de me plonger dans le travail pour tenter de mettre ma tigresse dans un côté bien rangé de ma tête. Heureusement que les scénarios me prenaient beaucoup de mon temps parce que si j'avais le malheur de ne pas être occupé, Lili venait instantanément troubler et même hanter mon esprit. Enfin, comme elle l'avait si bien dit, nous allons finir tôt ou tard par trouver notre moitié. Pour ma part je n'en voulais pas, du moins pas tout de suite. Je comptais bien reprendre mon quotidien où je l'avais laissé au niveau des femmes. Mine de rien, ça faisait un moment qu'une fille n'avait pas été sous mes draps. Je me demandais comment Lili se débrouillait de son côté. Est-ce qu'elle voyait déjà des hommes ? Ah, si je me posais ce genre de questions je n'avais pas fini de cogiter. Après avoir quitté le bureau en début de soirée, je décidais d'aller me changer les idées en allant boire un coup dans mon bar habituel. Rejoignant quelques amis, j'avais fini par jeter mon dévolu sur une belle jeune femme avec qui j'échangeais mon numéro. Nous étions censés nous donner des nouvelles plus tard dans la soirée et évidemment, je comptais bien le faire. Après deux heures passées dans le bar, je rentrais finalement chez moi me reposer un peu. Une fois au loft, je me mis à l'aise en déposant mes affaires et en retirant ma veste puis je m'affalai sur mon canapé, un verre de vin rouge à la main. Je regardais la télévision depuis un bon moment maintenant et j'avais comme une envie de revoir la fille du bar pour l'emmener faire des folies dans ma chambre. Sans plus attendre, j'attrapais mon téléphone et lui écrivis un message enflammé. Le texto à peine envoyé, j'entendis frapper à la porte. Déjà ? Ce fut rapide ! Pensais-je en imaginant qu'il ne pouvait s'agir que de la jeune femme en question. C'était impossible, mais penser à cette probabilité me fit sourire. J'ouvris donc la porte et me retrouvai face à... personne ? Certainement des gamins venus faire une blague, je soupirais tout en commençant à refermer la porte avant d'entendre un bruit. Je fronçais les sourcils et ressortis en tournant la tête cette fois. Quelle surprise d'apercevoir Lili, accroupi au sol, sans doute honteuse d'être venue me rendre visite. - Je peux savoir ce que tu fais ici ? Par ici, j'entendais autant sur le sol, que devant ma porte. Elle prendra la question comme elle voudra, en tout cas une chose est sûre elle n'était pas la bienvenue ce soir. D'une part parce que ma conquête risquait d'arriver à tout instant et d'une autre parce que le fait de revoir son visage, ne serait-ce qu'une seconde, avait réussi à me chambouler de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Allie Moon
I keep the memories inside my mind
avatar

funny jokes : 717
registration date : 27/07/2016

• FRIDAY NIGHT.
recent purchases: tissues, jojo moyes's book, a new pink lipstick.
best buddies ever:
availability: (0/5) ▪ free

MessageSujet: Re: loving can hurt sometimes. (peter/#223)   Sam 13 Aoû - 3:04

loving can hurt sometimes
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Grillé! Sacré Lili avec ses idées farfelues. Celles ci la tueront un jour ou l'autre. Elle ferma un moment ses yeux, honteuse et n'ayant aucune réponse à sa question ou peut-être que si, mais elle ne pouvait guère lui avouer. Elle se releva subitement lui faisant face, elle perdait encore sa crédibilité, son audace. Un petit sourire s'afficha sur son visage et s’envola aussitôt. Elle n'arrivait pas à parler, rien ne sortait comme d'habitude. Elle allait de toute façon bafouiller des choses incompréhensibles et elle allait encore être déçue. Elle était toujours déçue de toute façon, elle n'aurait pas du venir jusqu'ici, elle aurait du rester sous sa couette à se morfondre sur son triste sors. S'endormir comme la belle au bois dormant et attendre la venue de son prince charmant si il voulait bien un jour ouvrir les yeux. Elle s'en mordait les doigts maintenant. Pourquoi avait-elle choisi l'amour qui était impossible, celui qui faisait souffrir? Parce qu'elle avait voulu jouer les grandes, parce qu'il lui était tombé dessus. - A ton avis Peter? -  Avait-elle lancé sans même un regard. - La gamine, elle n'a pas disparue du jour au lendemain.. Je suis une pauvre idiote. J'arrête pas de me rabaisser, de me dire que je vais oublier, mais.. - Les mots sortaient sans qu'elle ne se rende compte, qu'elle s'enfonçait de plus en plus, que ce qu'elle disait n'avait aucun sens. - J.. Je.. - Elle s'énervait toute seule, son coeur se mit à battre la chamade, à battre à une vitesse folle. - Après une semaine, tu as déjà certainement tourné la page.. J'aurais du le faire aussi, j'aurais du prendre exemple sur la Lili que tu as vu pour la dernière fois, mais.. Je vais y aller.. - Toujours confus. Ses mains dans les poches de sa veste, elle se retourna brusquement, elle retenait encore ses larmes la pauvre poupée qui n'arrivait pas à oublier celui qui faisait battre son coeur. Son corps resta enfoncé dans le sol comme ci il était enraciné, impossible pour elle d'avancer.  

_________________

|Just run through
the night glo drown
out the voices.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: loving can hurt sometimes. (peter/#223)   

Revenir en haut Aller en bas
 
loving can hurt sometimes. (peter/#223)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trilogie Tintin : Steven Spielberg et Peter Jackson
» Peter Benoit - Jozef Cantré
» [Utton, Peter] La main de la sorcière
» James M. Barrie (1860 - 1937), le père de Peter Pan
» [Barrie, James M.] Peter Pan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: • WONDERLAND :: rp-
Sauter vers: